Salut les gamers!

Vous habitez dans le delta du Mekong et vous vous êtes entraîné toute l’année pour le fameux concours de la traversée du delta. C’est maintenant que ça se passe. Vous devez vous fabriquer un chemin de pierres et de planches pour atteindre le village en face. De plus, vous devez le faire rapidement car tous les villages envoient leur meilleur candidat et vous devez être le premier à atteindre votre objectif. Serez-vous capable de mériter le grand prix du dragon d’or? Venez faire la traversée dans River Dragons.

Nombre de joueurs: 2 à 6 joueurs

Durée d’une partie: 30 minutes

Public: 8 ans et plus

Créateurs: Roberto Fraga

Éditeurs: Matagot, Asmodee

Sortie: 2016 (2000, première édition sous le nom de Dragon Delta)

River Dragons est un jeu de programmation d’actions. Chaque joueur commence sur son propre village et dispose de six planches de bois de longueurs variées ainsi que ses cartes d’action. Au début d’un tour, chaque joueur sélectionne cinq cartes d’action qu’il place devant lui, faces cachées, dans l’ordre qu’il souhaite les exécuter. Les cartes ne seront plus déplacées une fois la phase de programmation terminée. Ensuite, chaque joueur révèle sa première carte en même temps. En commençant par le premier joueur, chaque joueur effectue son action. Lorsque les cinq cartes d’action ont été révélées et exécutées, les joueurs reprennent en main toutes leurs cartes et un nouveau tour commence avec un nouveau premier joueur. Parmi les actions possibles, les joueurs peuvent poser des pierres, poser des planches, retirer des pierres ou des planches, se déplacer sur les planches ou bloquer des actions de certains joueurs grâce aux cartes dragon. Le premier joueur qui réussit à atteindre son village de destination gagne la partie.

J’ai bien aimé tout ce qui est illustration. On a l’impression de regarder des bandes dessinées un peu dans le style Spirou et Fantasio. Les cartes d’action sont très claires et représentent bien leur utilité. Le plateau est aussi très joli et c’est intéressant qu’il soit à double-face. D’un côté, le côté normal, il y a des petites îles en rochers sur lesquels les pierres sont posées. De l’autre côté, il n’y a aucune petite île et les pierres sont posées directement dans l’eau et il faut donc juger de la distance appropriée, c’est pourquoi c’est le côté pour le mode expert. Les pions des joueurs ne m’ont pas particulièrement charmé par contre, me faisant vraiment penser à des jouets Playmobil et je trouvais que ça jurait un peu avec le reste de l’esthétique. 

Le but du jeu est simple à comprendre. Il faut simplement réussir à être le premier à amener son pion sur son village de destination, que ce soit en traversant ses propres planches ou celles des autres joueurs. La façon de s’y rendre est aussi assez simple. Il faut d’abord poser une pierre (à l’exception des emplacements des villages), puis poser une planche de façon à ce qu’elle repose sur 2 pierres (ou 1 pierre et 1 village) et ensuite il faut traverser les planches pour se rendre au village. Les joueurs disposent de cartes leur permettant de faire toutes ces actions, choisissant de poser 1 ou 2 pierres à la fois, même chose pour les planches (1 ou 2 d’un coup), faire 1 ou 2 déplacements, sauter par-dessus un personnage adverse (ce qui fait avancer de 2), retirer 1 planche ou 1 pierre ou encore jouer un dragon pour empêcher un autre joueur de faire son action. 

Tout repose sur le choix de l’ordre dans lequel les cartes actions seront exécutées. À chaque tour, chaque joueur exécutera 5 actions, mais il faudra prévoir ce que les autres joueurs feront et dans quel ordre si on veut réussir son tour correctement car il n’y aura pas d’ajustement entre chaque action. Il y a aussi certaines règles strictes pour les cartes d’action. Comme par exemple, si le joueur fait l’action de placer 1 planche, il doit faire le choix de quelle planche il veut placer pendant son action sans pouvoir vérifier ou mesurer, si la planche est trop courte pour l’endroit où le joueur voulait la poser, il doit trouver un autre endroit où la planche peut être déposée sans quoi il perd la planche pour toute la partie. C’est la même chose pour l’action de poser 2 planches plutôt qu’une. Il faut aussi être certain de pouvoir se déplacer si un joueur veut faire une action de 1 ou 2 mouvements ou de sauter par-dessus un joueur. Il ne peut y avoir qu’un seul pion par planche, donc si un joueur avait placé une carte d’action de mouvement mais qu’il est entouré de pions, il ne peut pas faire son mouvement et il “tombe à l’eau” et retourne sur son village initial. Si le joueur essaie de sauter par-dessus un pion mais qu’il n’y a pas de pion sur une planche voisine, le saut est manqué et le joueur “tombe à l’eau” et retourne encore une fois sur son village initial. Ce n’est pas le genre de chose qui arrive très souvent dans une partie à 2 ou 3 joueurs puisque les actions des autres sont, de façon générale, assez prévisibles. Par contre, je suis certain que dans une partie à 5 ou 6 joueurs, le chaos doit tranquillement prendre sa place et il doit y avoir régulièrement des pions qui reviennent à leur point d’origine.

Les cotes de Mike: ( sur 10)

Qualité graphique: Mike 7 

Qualité des composants: Mike 7 

Facilité d’apprentissage: Mike 8 

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 8 

Appréciation générale: Mike 6 

Un jeu très sympathique, très joli et qui est facile à comprendre et qui ne prend pas de temps à mettre en place. La dynamique est très différente en fonction de la quantité de joueurs autour de la table et du niveau “d’agressivité” des joueurs. Je ne crois cependant pas que ce soit un jeu qui peut rester très intéressant pendant très longtemps si vous n’y jouez qu’à deux joueurs. Plus il y a de joueurs et plus il y aura des interactions entre joueurs et plus les actions pourront varier.

Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article.

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *