*Note* J’aimerais remercier la boutique Randolph qui a fourni gracieusement cet exemplaire de jeu afin de permettre la rédaction de cet article. 

Salut les gamers!

Continuez votre aventure dans le monde de l’investigation, mais tout en faisant face à de nouveaux défis et de nouvelles méthodes de jeu. Venez découvrir si vous avez l’étoffe d’un détective privé classique des années 50 ou encore si vous pouvez survivre aux mystères des années 80 avec votre groupe d’amis dans les extensions de Chronicles of Crime: Noir et Welcome to Redview.

Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs

Durée d’une partie: 60 à 90 minutes

Public: 14 ans et plus

Créateurs: David Cicurel (Ext. Noir: co-créateur Stéphane Anquetil) (Ext. Redview: co-créateur Ghislain Masson)

Éditeurs: Lucky Duck Games

Sortie: 2018

Noir et Welcome to Redview sont les deux premières extensions disponibles (à ne pas confondre avec des scénarios additionnels à télécharger) pour le jeu Chronicles of Crime. Chaque extension apporte de nouveaux éléments de jeu dont un paquet de cartes de personnages, un paquet de cartes d’indices/objets spéciaux, un paquet de plateaux de lieux ainsi que quelques éléments supplémentaires propres à chaque extension. Le jeu de base est nécessaire pour jouer avec ces extensions car vous devrez utiliser le plateau principal ainsi que les cartes de catégories d’indices et les cartes indices/objets spéciaux de base. Bien entendu, le jeu se joue avec la même application que le jeu de base et les scénarios principaux propres aux extensions peuvent être téléchargés gratuitement. Le matériel des deux extensions peut ensuite être rangé dans la boîte de Chronicles of Crime qui avait été prévue à cet effet.

Je vais commencer par Welcome to Redview. Dans cette extension, les joueurs incarnent une bande d’adolescents dans les années 80. Cette extension se veut un peu plus “douce pour la famille” et il me semble avoir vu quelque part que toutes les enquêtes sont sur des mystères et qu’il n’est pas sensé y avoir de meurtres. Quoi qu’il en soit, cette extension apporte quelques nouveautés au jeu d’enquête. Tout d’abord, chaque joueur doit se choisir un personnage pour la partie. Chaque personnage possède des statistiques pour obtenir des bonus (ou pas) dans trois catégories de caractéristiques: la forme physique, la capacité de négocier et la vivacité d’esprit. De plus, chaque personnage possède un certain nombre de jetons de “collations” qui servent d’énergie. Puisque tout se déroule dans les années 80 et que les joueurs sont des enfants, il n’y a pas de contacts scientifiques pour aider les joueurs qui devront plutôt faire des lancés de dés pour réussir ou non certaines épreuves tous ensembles. De plus, les enfants ont un couvre-feu et ils doivent aller se coucher à 22h00 au plus tard sans quoi ils auront des pénalités. Les scénarios de cette extension fonctionnent un peu comme une histoire continue, il y aurait un mystère plus grand que chaque petite enquête à Redview et les joueurs le découvriront au cours des différentes parties.

J’ai beaucoup aimé les différences qu’apporte Welcome to Redview. Le système des épreuves est très intéressants. Pendant les scénarios, les joueurs seront parfois face à une situation qui peut se gérer de plusieurs façons et les icônes d’épreuves apparaissent alors sur l’écran de l’appareil mobile. Est-ce que les joueurs tenteront de se glisser en douce dans un établissement sans se faire voir ou vont-ils tenter de convaincre la personne à l’entrée de les laisser passer? Les joueurs peuvent choisir quel type de caractéristique utiliser pour l’épreuve. Tous les joueurs lancent alors un dé et ajustent leur résultat si leur personnage a des bonus dans cette catégorie. Le résultat du dé peut également être ajusté si l’épreuve est facile (verte) ou difficile (rouge). Sur un résultat final de 5 ou 6, le jet est un succès et si le résultat est de 7 ou plus il compte comme 2 succès. Le groupe a besoin d’autant de succès que de joueurs. C’est là que les jetons d’énergie entrent en jeu. Si les joueurs n’ont pas suffisamment de succès, un joueur (qui a réussi son jet ou non) peut utiliser un de ses jetons pour faire un nouveau lancé de dé et s’il obtient ou des succès il les ajoute à ceux du groupe. Les joueurs indiquent ensuite dans l’application s’ils ont réussi ou non leur épreuve et l’histoire continue en conséquence. C’est particulièrement intéressant que des joueurs qui ont réussi leur jet, parce qu’ils ont +3 dans cette catégorie par exemple, peuvent utiliser leur énergie pour obtenir des succès supplémentaires s’il en manque parce que d’autres joueurs n’ont pas de bonus. Il aurait été beaucoup plus difficile de réussir si chaque joueur devait réussir lui même son jet tout le temps. Autre détail intéressant: les jetons d’énergie se renouvellent à chaque fois que les joueurs vont dormir.

L’extension Noir nous amène dans un autre environnement complètement. Les joueurs sont transportés à la fin des années 40 début des années 50, après la 2e Guerre Mondiale. Les joueurs ne font pas partie d’un corps policier, mais plutôt d’une agence de détectives privés. Ce faisant, ils n’ont pas non plus les contacts scientifiques dont pourra bénéficier la police, mais il est possible qu’ils se trouvent des alliés. N’ayant toutefois pas de téléphones mobiles à cette époque, les joueurs devront se déplacer à leur bureau (leur QG) pour passer des coups de fil. Dans cette extension, 4 cartes d’action sont en tout temps disponibles pour permettre aux joueurs de se débrouiller face aux situations difficiles. Avec ces cartes d’action, les joueurs pourront tenter d’entrer à quelque part par effraction, soudoyer un personnage, intimider quelqu’un ou encore prendre une personne en filature.

Une ambiance très différente du jeu de base et de l’autre extension, Noir plonge vraiment les joueurs dans le “classique” des détectives privés des vieux films. Le jeu vient presque avec une cigarette et un flasque de whisky. Le jeu se déroule de façon très similaire au jeu de base, mais avec la possibilité d’influencer le jeu avec des actions de plus. Lorsque les joueurs sont confrontés à un personnage qu’ils veulent influencer d’une façon ou d’une autre, ils doivent simplement scanner le code QR de la carte action qu’ils veulent utiliser puis ensuite le QR du personnage. Peut-être est-ce que cette personne accepterait de parler si les joueurs lui glissent un billet de banque ou peut-être que c’est plutôt la manière forte qui fonctionne et quelques claques lui remettront les idées en ordre. Parfois, la subtilité est plus appropriée et il vaut mieux engager une filature et voir ce que ce personnage fait lorsqu’il ne se sait pas observé. Dans tous les cas, il faut utiliser ces actions avec sagesse, car on ne peut pas se mettre à tabasser tous et chacun sans conséquences et entrer par effraction dans un bureau c’est bien, mais gare à ne pas y traîner trop longtemps et se faire prendre. Ces options ajoutent un degré de plus aux enquêtes car il n’y a pas d’indication particulière qu’une action est nécessaire dans certaines situation, contrairement à Welcome to Redview qui démontre clairement quand des tests doivent être faits. 

Les cotes de Mike: ( sur 10)

Qualité graphique: Mike 9 

Qualité des composants: Mike 9 

Facilité d’apprentissage: Mike 10 

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 9 

Appréciation générale: Mike 9 

J’adore Chronicles of Crime et j’adore aussi les deux extensions Noir et Welcome to Redview. Les styles de dessins sont aussi ajustés pour chaque extension, ce qui leur donne du caractère et aide à l’immersion dans leur univers. Vraiment un jeu fantastique pour ceux qui aiment les jeux d’enquêtes. Pour ceux qui ne sont pas certain d’aimer ce genre de jeux? Essayez celui-ci, il a de bonnes chances de vous faire changer d’avis.

Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article.

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *