*Note* J’aimerais remercier la boutique Randolph qui a fourni gracieusement cet exemplaire de jeu afin de permettre la rédaction de cet article. 

Salut les gamers!

La liste des bons détectives est déjà longue et on en connaît plusieurs: Sherlock Holmes, Colombo, Hercule Poirot, Rick Castle, Jake Peralta et la bande à Scooby. Il y a maintenant du nouveau dans les forces de l’ordre: vous. Avec vos coéquipiers, vous devrez enquêter sur des vols et des meurtres. Explorez les scènes de crime, découvrez des indices et trouvez les coupables. Aurez-vous l’esprit assez vif pour contrer les criminels? C’est ce que vous tenterez de prouver dans Chronicles of Crime.

Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs

Durée d’une partie: 60 à 90 minutes

Public: 14 ans et plus

Créateurs: David Cicurel 

Éditeurs: Lucky Duck Games

Sortie: 2018

Chronicles of Crime est un jeu coopératif d’enquête. À partir du même matériel de jeu, les joueurs peuvent participer à différents scénarios. Une application sur un appareil mobile est nécessaire pour jouer au jeu (téléchargement gratuit, bien entendu). Grâce à l’application, les joueurs obtiennent une mise en scène de départ pour le scénario en cours. On retrouve comme matériel de jeu un grand plateau central sur lequel les cartes d’indices seront déposées au fur et à mesure que les joueurs les découvrent. Des plateaux de lieux sont disposés autour du plateau central aussi lorsque ces lieux sont découverts. Pour terminer, il y a un paquet de cartes représentants des personnages, un paquet de cartes représentants des catégories d’indice et un paquet de cartes d’objets/indices spéciaux. Chaque carte et chaque plateau lieu est muni d’un code QR qui peut être scanné avec l’application. C’est ainsi que les joueurs peuvent se déplacer entre les lieux et interagir avec les personnages et les indices. Les joueurs seront aussi amenés à observer des scènes de crime pour découvrir de nouveaux indices. Chaque interaction (représentée par le scan d’une carte) fait avancer le temps dans le jeu. Lorsque les joueurs croient avoir toutes les informations en main pour résoudre l’enquête, ils retournent à leur quartier général (Scotland Yard dans le jeu de base) et répondent à une série de questions. En fonction des réponses données, le jeu calcul les bonnes et mauvaises réponses, le temps pris pour mener l’enquête et les bonus trouvés dans le jeu et donne un score aux joueurs.

J’ai vraiment adoré mon expérience de jeu. Le concept de réutilisation du matériel est brillant et très bien exécuté. Aucun nom sur les cartes de personnages ou les cartes d’indices spéciales permet de les utiliser dans des scénarios différents et de leur donner une toute autre identité et utilité sans que ça paraisse étrange. Ça évite que dans différents scénarios on retrouve un “Joe le Rigolo” qui fait différentes choses d’une fois à l’autre. L’image ne change peut-être pas, mais au moins le nom donné par l’application est différent. D’ailleurs, la même carte peut donner des résultats différents à travers la même partie, car une personne peut vous donner une information, puis plus tard en fonction de ce que vous avez trouvé, vous donner des informations différentes. Le jeu peut évoluer en fonction de l’heure et de l’ordre de déroulement des événements. C’est vraiment génial. Le jeu de base comprend un tutoriel et 5 scénarios, mais il est possible aussi d’en télécharger d’autres dans l’application pour un coût raisonnable.

Au niveau du style graphique, c’est un excellent choix pour le style de jeu. Les personnages sur les cartes ont de la personnalité. C’est très intéressant aussi d’examiner les scènes de crime. Un joueur prend l’appareil mobile et observe la scène pendant 40 ou 45 secondes et décrit du mieux qu’il le peut ce qu’il voit pendant que les autres joueurs portent attention aux descriptions et cherchent parmi les cartes de catégories d’indices ce qui pourrait correspondre aux observations de leur coéquipier. Si vous avez un appareil mobile simple, vous pourrez faire défiler la scène en glissant votre doigt sur l’écran (et n’oubliez pas que c’est du 360 degrés et que vous pouvez aussi regarder vers le haut et le bas) et faire un zoom sur un élément à l’aide de deux doigts (comme vous le faites avec une photo normalement sur votre appareil). Si votre appareil contient un gyroscope, vous aurez alors la possibilité de plutôt bénéficier de simplement déplacer votre appareil et tourner sur vous-même pour que la scène défile devant vos yeux. Il est également possible de jouer avec une expérience de réalité virtuelle si votre téléphone contient un gyroscope et que vous avez en plus les lunettes VR du jeu (vendue séparément, malheureusement). Vous pourrez alors tenir votre téléphone juste devant votre visage et être complètement immergé dans la scène.

Le fonctionnement du jeu est très simple et très facile à apprendre. En fait, c’est si facile que vous n’avez même pas besoin de lire les règles avant de commencer à jouer. Bon…moi je les ai lu quand même…mais c’est parce que j’aime ça, moi, lire les règles de jeu. Si vous décidez de vous lancer dans la lecture, vous en aurez pour un gros cinq minutes car il n’y a que 6 ou 7 pages et tout est expliqué clairement. Sinon, sautez directement dans le jeu et lancez le tutoriel qui est un scénario plus court et un peu plus facile et qui vous guide pas-à-pas dans le fonctionnement de l’application et des mécaniques de jeu. Pour résumer et vous prouvez que c’est facile, si vous voulez vous déplacer sur un lieu, scannez le code QR de ce lieu. Vous voulez parler à une personne: scannez son code QR et ensuite vous pouvez scanner le code QR du sujet dont vous voulez parler avec ce personnage, que ce soit un autre personnage ou un indice (mais pas un lieu, c’est la seule restriction et le scan d’un lieu arrête la conversation et vous amène à ce lieu). C’est tout, c’est plutôt simple. Vous avez aussi la possibilité de tirer profit de vos 4 contacts: un médecin, un hacker, une scientifique et un criminologue avec qui vous pouvez discuter de personnages ou de preuves et qui vous prêteront leurs expertises. Si jamais vous ne vous rappelez plus exactement ce qui a été dit lors d’un scan plus tôt, vous n’êtes pas obligé de perdre du temps à refaire le scan car vous avez accès à l’historique de tout ce qui s’est passé depuis le début. 

Vous vous demanderez peut-être pourquoi le jeu s’adresse à un public de 14 ans et plus s’il est si facile d’y jouer. Sachez que je crois qu’il est tout à fait possible d’y jouer avec des enfants plus jeune que 14 ans. Par contre, certains scénarios peuvent avoir une intrigue plus difficile à résoudre et c’est probablement pourquoi il a été estimé que pour réussir le scénario, il faut une personne d’au moins 14 ans afin de bien comprendre toutes les subtilités des indices et des intrigues dans une histoire. Attendez-vous à faire travailler vos cerveaux car ce ne sont pas des petites enquêtes bêtes du genre “qui a bien pu manger tout le chocolat?” alors que dans le coin il y a un enfant avec le visage beurré jusqu’au front. Non, vous allez faire face à des gens qui ne veulent pas se faire prendre, à des gens qui n’ont parfois simplement pas d’information à vous donner ou encore qui vous donneront des informations qui peuvent avoir l’air pertinentes mais qui n’ont en fait aucun rapport avec votre enquête. Il faudra être attentif et bien réfléchir aux liens entre les éléments trouvés dans le jeu et prendre de bonnes décisions.

Les cotes de Mike: (et des joueurs présents à la partie au Jeuxjubes, sur 10)

Qualité graphique: Mike 9 / Joueurs 9

Qualité des composants: Mike 9 / Joueurs 10

Facilité d’apprentissage: Mike 10 / Joueurs 10

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 9 / Joueurs 9

Appréciation générale: Mike 9 / Joueurs 9

Vous comprendrez que j’ai adoré Chronicles of Crime. J’ai vraiment hâte de faire tous les scénarios et j’espère qu’ils vont continuer à en produire d’autres. Bien que le titre est en anglais, il est disponible en français alors il n’y a pas d’inquiétude à avoir de ce côté. Bien qu’il est question de 1 à 4 joueurs, il n’y a rien qui empêche d’être plus nombreux autour de la table. Ce n’est pas comme s’il y avait du matériel limité ou des tours à respecter, il faut simplement réfléchir en groupe pour trouver les réponses. Vous pouvez aussi y jouer avec des enfants (en bas de 14 mais quand même d’un âge raisonnable), donc excellent comme jeu de famille mais gardez en tête qu’il est quand même question de crimes à la base… Sachez qu’il y a deux extensions du jeu qui sont parues déjà. Je vous invite donc à revenir la semaine prochaine pour que je vous parle de Noir et Welcome to Redview.

Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article.

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *