Salut les gamers!

C’est avec la tête remplie d’espoir et de rêves que vous débarquez dans ce nouveau monde. Un monde qui promet des richesses et une nouvelle vie. Vous vous êtes installé sur une petite parcelle de terre avec quelques familles qui ont entrepris le voyage avec vous. De nombreuses opportunités se présente à vous, mais aussi aux autres groupes de colons qui viennent s’établir sur les vastes étendues de ces terres nouvelles. Tous voudront avoir le plus grand contrôle sur ce qui sera exploré. Saurez-vous être le meilleur chef d’expédition dans cette course à la colonisation? Venez voir dans Dice Settlers.

Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs

Durée d’une partie: 45 à 60 minutes

Public: 14 ans et plus

Créateurs: Dávid Turczi

Éditeurs: NSKN Games et Pixie Games

Sortie: 2018

Dice Settlers est un jeu de contrôle de territoire, un jeu de dés évolutif, un jeu de placement de tuiles et de gestion de ressources tout enroulé ensemble. Chaque joueur commence la partie avec une tuile sous son contrôle et des dés de base dans son sac. À chaque tour de jeu, les joueurs commencent par simultanément piocher des dés dans leur sac et les lancer. Ils ont alors l’occasion d’utiliser certaines faces de dés tout de suite pour effectuer certaines actions qui ont une influence sur leurs autres dés. En fonction des dés utilisés, ils peuvent potentiellement choisir la face d’un autre dé, relancer jusqu’à 3 dés ou piocher 2 dés supplémentaires de leur sac et les lancer et chacune de ces actions peut être répétée si le joueur possède les bons dés pour le faire. Une fois que tous les joueurs ont terminé leur phase de lancer de dés, le premier joueur commence son tour. À son tour, un joueur peut faire une action avec ses dés devant lui parmi les suivantes: recruter de nouveaux dés, explorer de nouvelles tuiles, gérer ses cubes de tentes, voler un emplacement d’un autre joueur (pillage), récolter des ressources, échanger des ressources contre des points de victoire ou acquérir une technologie. Une fois son action faite, le joueur suivant fait son action. Lorsque tous les joueurs ont fait une première action, un second tour de table se produit et les joueurs peuvent alors effectuer une seconde action qui doit être différente de leur première. Lorsque la phase d’action est terminée, les joueurs passent à la phase de nettoyage qui consiste à envoyer leurs dés dans la section “dépensés” sauf un non utilisé qu’ils peuvent garder pour le tour suivant. Le jeton de premier joueur est passé au voisin de gauche et un nouveau tour commence. La partie se termine lorsque l’une de ces conditions est remplies: un joueur a placé toutes ses maisons, la réserve ne contient plus de jetons de points de victoire, la pioche de tuiles est vide, la réserve ne contient que 2 couleurs de dés ou moins. Les joueurs marquent des points à la fin de la partie pour leur présence sur les tuiles, leur présence sur les technologies, la quantité de dés en leur possession, le nombre de maisons qu’ils ont construit puis pour les jetons de points de victoire qu’ils ont accumulé pendant la partie. Le joueur avec le plus de points gagne.

C’est exactement le genre de jeu devant lequel on peut se retrouver et avoir l’impression qu’il se passe trop de choses en même temps ou que les explications semblent complexe car on “doit comprendre” beaucoup de choses. Après tout, il y a plusieurs actions possibles (et je ne vous ai même pas parlé des actions gratuites encore) et plusieurs conditions de fin de partie à surveiller. Malgré cela, je peux vous garantir que le jeu n’est pas si complexe à jouer lorsque l’on commence vraiment une partie. Il faut surtout prendre les choses en étape et comprendre ce que l’on peut faire sur le coup. Heureusement, chaque joueur dispose d’un “plateau” individuel sur lequel les phases, les actions, les actions gratuites et le déclenchement de fin de partie sont bien expliqués.

Pour reprendre un peu plus ce qu’il “faut faire” dans le jeu, le joueur doit lancer ses dés et utiliser ses actions pour obtenir d’autres dés pour avoir de meilleures possibilités, il doit découvrir de nouvelles tuiles et en prendre le contrôle en y déposant des tentes pour marquer des points. Ça, c’est la base. Pour un meilleur résultat, le joueur peut utiliser des actions gratuites pour poser des maisons sur des tuiles, c’est possible lorsqu’il possède au moins 3 tentes de plus que les autres joueurs sur une tuile, lui assurant le contrôle pour toute la partie et lui donnant d’autres points à la fin de la partie. Si c’est possible, le joueur doit aussi ramasser des ressources pour ensuite les échanger contre des jetons de points de victoire. C’est assez simple, mais il y a pleins de choses autour qui rendent le tout possible. Les joueurs ont aussi l’option d’utiliser des dés pour la recherche de technologies qui leur donneront des mécaniques de jeu bonus ou des points de plus à la fin de la partie. Certaines tuiles pourront aussi leur donner des bonus et des options supplémentaires.

J’ai bien aimé le look du jeu. Les plateaux de joueur individuels, comme je l’ai mentionné, contiennent toutes les informations nécessaires pour savoir quoi faire dans un tour et quand la partie se termine. Le tout est monté sur une illustration au lieu d’être juste un fond terne. Les dés sont bien, les tuiles sont correctes, il y a des beaux jetons pour les ressources et les points de victoire. J’ai trouvé que l’esthétisme de façon général et l’iconographie était agréables et bien choisis. Et si jamais vous n’êtes pas certain de ce qu’une tuile fait, elles sont toutes décrites sur la dernière page du livre de règlements.

J’aime bien la rejouabilité qu’offre le jeu également et la façon dont il s’adapte au nombre de joueurs. La quantité de dés et de tuiles en jeu change en fonction du nombre de joueur. Le jeu s’adapte donc bien pour que la partie puisse durer le même temps avec des ressources proportionnelles que ce soit pour 2 ou 4 joueurs. Ensuite, le paquet de tuiles est mélangé et donc l’ordre de pioche est différent. Il existe aussi plusieurs cartes de technologies et il est possible de les tirer au hasard à chaque partie ou d’utiliser l’un des ensembles prédéfinis suggérés dans le livre de règlements. Dans tous les cas, ça permet une expérience de jeu un peu différente à chaque fois et c’est très agréable. Pour ceux que ça intéresse, il existe même un mode solo.

Les cotes de Mike (sur 10):

Qualité graphique: 8

Qualité des composants: 8

Facilité d’apprentissage: 8

Bon fonctionnement des mécaniques: 8

Appréciation générale: 8

J’ai beaucoup aimé Dice Settlers et j’ai hâte d’y rejouer pour essayer différents ensemble de technologies et différentes tactiques. Il peut avoir l’air intimidant, mais je recommande quand même d’en faire l’essai. Peut-être juste essayer d’avoir au moins une personne qui le connaît déjà avec vous et n’oubliez pas de vous concentrer sur l’étape à laquelle vous êtes rendu dans le jeu et tout se passera bien. Sachez que l’édition de Pixie Games vient avec les règlements en français et en anglais, c’est un bon plus. Une extension est prévue est 2019, Western Sea, qui ajoute plusieurs modules amenant de nouvelles possibilités.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article.

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *