Salut les gamers!

Newt Scamander, spécialiste des créatures magiques, est en visite dans la ville de New York. La malchance s’est abattu sur lui et des créatures se sont échappées de sa valise. Venez incarner l’un des quatre protagonistes qui tentent de capturer ces créatures et les remettre en sécurité à l’intérieur de la valise magique de Newt dans le jeu de cette semaine: Fantastic Beasts: Perilous Pursuit.

Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs

Durée d’une partie: 45 à 60 minutes

Public: 8 ans et plus

Créateurs: Kami Mandell

Éditeurs: The OP

Sortie: 2018

Fantastic Beasts: Perilous Pursuit est un jeu de dés et de collection coopératif. Chaque joueur incarne l’un des quatres personnages du jeu et travaillent ensemble pour capturer cinq des créatures fantastiques qui se sont échappé. Chaque joueur possède un plateau de personnage sur lequel on retrouve cinq capacités, mais avec des échelles différentes pour chaque personnage. À son tour, le joueur doit lancer les six dés et il peut relancer des dés à son choix jusqu’à deux fois. Ensuite, il doit assigner les dés sur son plateau. Lors de l’assignation des dés, si il y a suffisamment de dés pour remplir la partie inférieure de la capacité d’un seul coup, le joueur peut alors y mettre le jeton de préparation correspondant. Une fois qu’une capacité a été préparée, elle peut aussi être marquée comme étant prête en utilisant un dé de plus, soit dans le même tour ou dans un tour suivant. Une capacité qui est prête peut ensuite être activée en y jouant encore une fois un dé. Les capacités du joueur lui permettent de gagner des boucliers pour protéger ses points de vie, faire progresser la capture de la créature, distraire la créature en lui retirant un dé (lorsque ce sera son tour) ou encore recevoir une carte de bonus. Lorsque le joueur a terminé l’activation de ses capacités, c’est le tour de la créature et le joueur lance alors des dés en fonction de la capacité de la créature et doit activer les capacités de celle-ci qui tentera de s’évader, d’attaquer le joueur ou d’activer une capacité spéciale. Les joueurs doivent faire progresser le jeton de capture jusqu’à la valise pour capturer une créature tandis que celle-ci tente de faire progresser le jeton vers son évasion. Si les joueurs permettent à deux créatures de s’évader, ou si l’un des joueurs voit ses points de vie réduits à zéro, les joueurs perdent la partie. Si les joueurs réussissent à capturer cinq créatures, ils remportent la victoire.

C’est un jeu avec du très beau matériel. Les plateaux des personnages sont bien et l’iconographie est claire. Les cartes des créatures sont aussi très bien illustrées. C’est un beau jeu et le matériel est de bonne qualité. Je crois qu’il n’est pas nécessaire d’être un fan des films ou des livres pour pouvoir l’apprécier, mais les fans doivent certainement être encore plus satisfaits. Le seul élément qui semble plus simple est le paquet de cartes bonus que les joueurs obtiennent et jouent à travers la partie. Ces cartes sont très simples, en deux tons et sans illustration ni couleurs. Ceci dit, elles sont très simples à comprendre et laisse aucune place à la confusion, alors ce n’est pas un point négatif à mon avis.

J’ai été un peu déçu par rapport aux règlements du jeu. Le tout semble relativement bien expliqué lorsqu’on en fait une première lecture, mais lorsqu’on se met à jouer, on se rend compte qu’il y a des passages qui sont plutôt vagues et qu’il n’y a pas d’indications claires sur ce qui doit se passer et même que certaines explications ne concordent pas exactement avec les exemples donnés. J’ai dû faire des petites recherches sur le web pour confirmer ma compréhension de certaines mécaniques de jeu. Et ce n’était pas parce qu’elles sont compliquées à comprendre ou difficiles à retenir, mais simplement parce qu’elles étaient vaguement couvertes dans les règles. Ceci étant dit, le fonctionnement comme tel du jeu est vraiment intéressant. J’ai beaucoup aimé l’utilisation des dés pour remplir d’abord une première section des capacités, puis ensuite la compléter et ensuite l’activer. Les personnages ne nécessitent pas tous la même quantité de dés pour préparer les capacités, représentant donc certaines spécialisations de chacun. J’ai trouvé aussi très intéressant que lorsqu’un jouer a réussit à rendre l’une de ses capacités prête, il peut non seulement utiliser ses dés pour activer cette capacité, mais il peut aussi utiliser les dés pour l’activer sur les plateaux des autres joueurs si elle est prête sur leur plateau. Donc, si par exemple le joueur 1 a complètement rempli sa capacité pour avancer la capture de 1 cran et qu’il lance deux dés avec la face de capture 1, il peut utiliser son premier dé pour activer sa capacité mais au lieu de “perdre” l’utilité de son deuxième dé, il peut l’ajouter au plateau d’un autre joueur dont la capture 1 est “prête”, ce qui fera donc 2 fois une capture 1 dans ce même tour. Les cartes de bonus peuvent également être jouées à tout moment pour aider n’importe quel joueur.

J’ai un du plaisir à essayer le jeu et je trouve intéressant qu’il y a quelques créatures différentes pour chaque niveau de difficulté (il y a 3 niveaux et dans une partie on prend 1 créature niveau 1, 1 créature niveau 2 et 3 créatures niveau 3). Malgré cela, je dois avouer que j’ai eu l’impression d’avoir rapidement “fait le tour” du jeu. J’ai eu l’impression qu’il manquait un peu d’élément narratif, d’événements aléatoires ou juste d’un petit je ne sais quoi qui ajouterait un peu de mordant au jeu. Je ne dis pas que je ne voudrais plus jamais jouer au jeu, mais disons que je préfèrerais espacer les parties pour ne pas trouver cela trop ennuyant.

Les cotes de Mike (sur 10):

Qualité graphique: 8

Qualité des composants: 9

Facilité d’apprentissage: 7

Bon fonctionnement des mécaniques: 7

Appréciation générale: 7

Bref, malgré des règlements qui peuvent parfois être juste un petit peu flous, mais heureusement pas trop souvent, le fonctionnement du jeu demeure très intéressant et je crois qu’il y aurait beaucoup de potentiel de rejouabilité s’il y avait un ou deux éléments de plus qui ajouteraient un peu d’histoire. C’est un peu pourquoi je pense que le jeu plaira surtout aux amateurs de la franchise. Par contre, prenez note que le jeu n’est disponible qu’en anglais. Il n’y a pas tant de texte sur les cartes, mais il faut quand même s’assurer de pouvoir comprendre ces éléments et avoir quelqu’un qui peut lire les règlements en anglais dans un premier temps.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article.

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *