Salut les gamers!

La vie d’éleveur, ce n’est pas facile. C’est généralement une entreprise familiale dans laquelle chacun travaille en collaboration avec les autres pour assurer la prospérité. Dans votre cas, cependant, c’est une rivalité qui vous attend avec votre frère. Vos élevages sont différents et il n’y a pas assez de place pour vous deux dans la prairie. Vous devrez donc placer vos enclos de façon à bloquer l’espace à votre avantage pour occuper le plus d’espace possible. Venez montrer qui est le meilleur éleveur dans Brothers

Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs

Durée d’une partie: 15 minutes

Public: 8 ans et plus

Créateurs: Christophe Boelinger

Éditeurs: Ankama

Sortie: 2018

Brothers est un jeu de placement de tuiles. Conçu clairement comme un jeu de duel qui peut s’adapter pour 4 joueurs (2 équipes de 2), le jeu oppose deux joueurs qui incarnent deux frères, l’un élevant une espèce de lapins et l’autre une espèce de moutons (un peu étranges). Une partie se déroule en 3 phases. La première phase consiste à placer les tuiles de la prairie, ce que chaque joueur fait tour à tour, une tuile à la fois, pour créer l’espace de jeu. Pour la deuxième phase, un joueur prend toutes les tuiles de “lapins” (qui consistent de tuiles de 3 cases de long en ligne droite) et l’autre les tuiles de “mouton” (qui consistent de tuiles de 3 cases en L) et chacun leur tour les joueurs posent une de leur tuile dans la prairie. Les tuiles ne doivent pas dépasser de la prairie, ni chevaucher d’autres tuiles. Si un joueur ne peut plus placer de ses tuiles, l’autre joueur continue de placer les siennes jusqu’à ce que les 2 joueurs ne peuvent plus du tout en placer. Le joueur qui a les tuiles “lapins” reçoit 1 point par tuile qu’il n’a pas placé tandis que le joueur aux “moutons” reçoit 2 points par tuile encore en sa possession. Les joueurs doivent se souvenir ou noter ce score. Ensuite, pour la troisième phase, les joueurs récupèrent les tuiles d’animaux et les échangent (le joueur qui avait les “lapins” a maintenant les “moutons” et vice versa) tout en laissant en place les tuiles de prairie. Les joueurs jouent alors la troisième phase et reçoivent des points tout comme à la fin de la deuxième. Ils additionnent ensuite leurs points de la deuxième et de la troisième phase. Le joueur qui possède le moins de points remporte la victoire.

Visuellement, les dessins des petits animaux sont drôles et mignons et le tout est très sobre. Il n’y a rien d’extravagant, mais ce n’est pas nécessaire pour le jeu non plus. Les tuiles, autant de prairie que d’animaux, sont robustes et vont résister à l’usure. C’est particulièrement intéressant que la prairie soit modulable et composée de tuiles qui sont placées par les deux joueurs au début de la partie plutôt qu’un plateau fixe. C’est un détail qui permet une rejouabilité un peu plus grande, car s’il fallait que le plateau soit fixe les joueurs en viendraient à connaître le placement optimal de leurs tuiles. Avec une praire qui peut changer d’une partie à l’autre, les joueurs obtiennent un peu de variété dans leur jeu.

C’est un jeu qui n’est vraiment pas compliqué à comprendre et qui ne prend pas de temps à préparer et à démontrer. Les joueurs doivent placer les tuiles de la praire, puis placer le plus de leurs tuiles possibles. C’est simple et efficace. Il y a la possibilité d’y jouer en 2 équipes de 2 joueurs. Les joueurs doivent alterner d’une équipe à l’autre autour de la table, chaque joueur obtient 6 tuiles de leurs animaux et les équipiers ne peuvent se consulter sur le placement de leurs tuiles. Pour le reste, tout est pareil. Ça revient presque à juste jouer 1 contre 1 avec une personne qui conseille chaque joueur en plus, excepté que là les joueurs ne peuvent pas se donner de conseils alors c’est en fait moins efficace.


Les cotes de Mike (sur 10):

Qualité graphique: 7

Qualité des composants: 8

Facilité d’apprentissage: 9

Bon fonctionnement des mécaniques: 9

Appréciation générale: 7

J’ai trouvé que c’est un jeu sympathique, qui se joue très rapidement et qui ne demande aucun temps de préparation ni de ramassage. On peut donc facilement le sortir à peu près n’importe où, même sur une table extérieure car il n’y a pas de chance que les tuiles soient emportées par le vent (un vent normal, on s’entend, n’allez pas sortir ça pendant une tempête et me reprocher que les tuiles furent déplacées) et en jouer une petite partie ou deux vite fait. Ceci étant dit, j’aime bien les jeux avec un peu plus de détails ou d’éléments, mais je peux facilement voir l’attrait pour les joueurs qui aiment jouer à des petits jeux rapides à deux. C’est également un bon jeu à jouer avec des enfants car il n’y a aucune règle difficile à comprendre.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article.

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *