Salut les gamers!

Les héros, c’est bien. Des personnes qui se battent pour la justice et qui apportent protection à ceux qui sont sans défense. Tout cela est louable, respectable…et tellement ennuyant! Pour qu’un héro puisse s’élever, il a besoin d’une force opposée. L’intérêt d’un héro se mesure principalement par la hauteur de son vilain. Le monde de Disney possède un lot de vilains très intéressants et vous avez maintenant l’occasion de jouer le côté des antagonistes. Est-ce que vous vous lancerez à la recherche de la richesse du pouvoir avec le Prince Jean? Ou peut-être êtes-vous plus du type à vouloir régner sur un royaume après l’avoir soumis à vos malédictions comme Maleficient. Venez choisir votre vilain et remportez votre histoire dans Villainous.

Nombre de joueurs: 2 à 6 joueurs

Durée d’une partie: 50 minutes

Public: 10 ans et plus

Créateurs: Prospero Hall

Éditeurs: Wonder Forge

Sortie: 2018

Villainous est un jeu de gestion d’actions et de gestion de cartes. Le jeu inclut 6 vilains: Prince Jean, Ursula, Capitaine Crochet, Jaffar, la Reine de Coeur et Maleficient. Chaque joueur incarne l’un de ces vilains et prend son plateau de joueur qui représente le royaume dans lequel son personnage existe, son jeton de personnage, son paquet de carte de vilain et son paquet de carte de Destin. Chaque vilain possède un objectif différent pour remporter la partie. À son tour, le joueur doit déplacer son jeton sur l’un des lieux disponibles de son royaume. Il peut ensuite effectuer, s’il le souhaite, chacune des actions représentées par des symboles sur ce lieu dans l’ordre qu’il le souhaite. Les joueurs jouent avec 4 cartes de vilain en main et piochent pour remplir leur main à la fin de leur tour. Le joueur doit effectuer les actions requises pour tenter de remplir son objectif personnel et remporter la partie.

Villainous est un jeu qui utilise les franchise de Disney à merveille. Les illustrations des cartes sont les dessins officiels de Disney tirés des différents films qui ont parus. Chaque plateau de joueur est différent pour représenter le royaume dans lequel existe le vilain correspondant. Les dos des cartes sont personnalisés pour chaque personnage. Les jetons 3D des personnages sont vraiment très beaux. On retrouve à travers les cartes, mais aussi à travers les objectifs et la façon de jouer de chacun, beaucoup de références aux films et la saveur de chacun est bien présente. C’est visuellement très satisfaisant et très réussi.

Au niveau de la jouabilité, il y a aussi de quoi être charmé. J’ai trouvé très intéressant que le principe de base est le même pour chaque joueur, mais que la façon de jouer sera un peu différente et que certaines règles se trouvent même un peu modifiées en fonction des personnages. Chaque vilain possède un guide qui explique très bien son objectif pour remporter la victoire et les particularités liées à la façon de jouer de ce personnage. De base, les joueurs peuvent effectuer des actions parmi 8 différentes: obtenir des jetons de pouvoir, jouer une carte de sa main, défausser des cartes de sa main, déplacer un objet ou un allié, déplacer un héro, vaincre un héro, activer l’effet d’une carte ou activer le Destin d’un autre joueur. Cependant, il peut y avoir quelques particularités, comme par exemple Ursula ne possède pas de symbole sur son plateau pour vaincre un héro, car elle se débarrasse plutôt des héros en leur passant de contrats qui les fait partir lorsqu’ils se déplacent à certains endroits. Donc, même si les actions de base sont les mêmes pour tous, la façon de s’en servir sera différente pour chaque joueur. Heureusement, il y a aussi un carton d’aide pour rappeler en un seul coup d’oeil ce que représentent chacun des symboles d’action si jamais vous ne les mémorisez pas.

Chaque vilain possède aussi son propre paquet de cartes de Destin. Ces cartes viennent nuire au vilain et sont jouées par les autres joueurs. On y retrouve des héros qui proviennent du royaume du vilain, des objets et des effets instantanés. Lorsqu’un héro est ajouté au royaume d’un vilain, il est placé dans l’un des différents endroits et s’il est le premier héro à y être placé il vient cacher des symboles d’action, limitant le joueur aux symboles dans le bas du lieu seulement pour jouer pendant son tour lorsque son jeton se trouve à cet endroit. Le vilain doit alors trouver une façon de se débarrasser de ce héro qui lui nuit. Pour y arriver, un joueur peut ajouter à des lieux, en-dessous de son plateau, des cartes d’alliés, ajouter des objets ou jouer des effets instantanés. Les alliés et les héros possèdent des valeurs de combat. Si un ou des alliés possèdent une force de combat égale ou supérieure à un héro, ils peuvent le vaincre (en utilisant l’action de vaincre un héro dans le royaume) et les cartes qui ont combattu sont défaussées. Les vilains possèdent aussi un quatrième type de carte: les conditions. Ces cartes sont jouées pendant le tour des autres joueurs uniquement et servent à obtenir des bonus en fonction de certaines conditions présentes dans le royaume des autres joueurs. Ces cartes de condition servent toujours à un vilain pour obtenir des bonus, jamais pour nuire à un autre joueur pendant son tour.

J’ai trouvé vraiment intéressant de jouer avec différents vilains pour essayer différents objectifs. Le jeu semble vraiment bien balancé et chaque vilain possède une chance égale de remporter la victoire. Bien entendu, il y a une partie qui relève un peu de la chance car certains objectifs demandent que certaines cartes en particulier soient jouées. Le seul côté un peu compliqué est de suivre la progression de chacun pour savoir qui commence à se rapprocher de la victoire ou non, surtout si les joueurs ne communiquent pas beaucoup. Puisque chaque vilain possède un objectif particulier et des cartes avec des effets particuliers, il est un peu difficile de se souvenir des conditions et de la progression de chacun pour un joueur qui n’a pas déjà joué plusieurs parties et qui connait bien les différents personnages. L’idéal serait que les joueurs expliquent bien leur objectif et leur façon de s’y rendre et que chacun décrit son tour de jeu en lisant à voix haute les cartes qui sont jouées pour s’assurer que tous comprennent ce qui se passe.

Les cotes de Mike: (et des joueurs présents le mardi, sur 10)

Qualité graphique: Mike: 9 / Joueurs: 9

Qualité des composants: Mike: 9 / Joueurs: 9

Facilité d’apprentissage: Mike: 7.5/ Joueurs: 7

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike: 8 / Joueurs: 8.5

Appréciation générale: Mike: 9 / Joueurs: 10

J’ai été vraiment heureux de voir la sortie de Villainous et de constater qu’il était aussi bien réussi. Il y a toujours une petite crainte quand on voit un jeu de franchise (surtout de Disney dans ce cas-ci) de constater que le jeu est soit ennuyant ou qu’il a été fait trop enfantin ou d’y trouver des erreurs dans le fonctionnement des règles. C’est donc très satisfaisant de voir l’originalité de ce jeu et tout le plaisir qu’il procure pendant qu’on y joue. Le seul petit bémol est que pour l’instant il n’existe qu’en anglais et qu’il y a quand même une bonne quantité de texte sur les cartes, alors il n’est pas très accessible pour les joueurs qui ne comprennent pas l’anglais. Si ce n’est pas un obstacle pour vous, je vous suggère de vous lancer à la recherche d’un exemplaire et de vous préparer à bien vous amuser.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article.

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *