Salut les gamers!

Vous êtes un Maître des arts martiaux. Accompagné de vos disciples les plus prometteurs, vous entamez un long voyage dans le but de prouver que votre art est supérieur à celui des autres écoles. Vous entamez donc un long voyage, gravissant les hautes montagnes du Japon, drapées de brouillard, jusqu’à vous rendre à un endroit sacré. C’est à ce temple que, inspiré par les esprits des Animaux, vous devrez combattre les Maîtres et disciples venus d’ailleurs pour prouver votre supériorité. Bienvenue à Onitama.

Nombre de joueurs: 2 joueurs

Durée d’une partie: 15-20 minutes

Public: 8 ans et plus

Créateurs: Shimpei Sato

Éditeurs: Arcane Wonders

Sortie: 2014 (2017 en français, 2016 en anglais)

Onitama est un jeu de stratégie à informations parfaitement ouvertes. Ceci implique donc qu’aucune partie n’est cachée et les deux joueurs bénéficient de toutes les informations disponibles en tout temps (comme dans Haleakala). Chaque joueur possède quatre pions de disciples et un pion maître disposés sur la première rangée de leur côté du tapis. Le pion maître est placé au centre de la rangée, sur la case de départ. Chaque joueur reçoit deux cartes de mouvements au hasard, face visible, et une cinquième carte de mouvements, neutre, est placée entre les deux joueurs. À son tour, un joueur choisit l’une de ses deux cartes de mouvements et un pion et il bouge le pion d’après les possibilités de sa carte de mouvements. Ensuite, il échange cette carte de mouvements avec la carte de mouvements neutre au centre de la table. Le prochain joueur choisit l’un de ses pions et une de ses deux cartes de mouvements et effectue un mouvement en conséquence. Il échange ensuite la carte utilisée avec celle au centre, qui se trouve à être celle que son adversaire a utilisé au tour précédent. Il n’y a que ces cinq cartes de mouvements qui seront utilisés pendant la partie. Lorsqu’un pion arrive sur une case occupée par un pion ennemi, le pion ennemi est retiré du jeu. Un joueur remporte la partie s’il retire du jeu le pion maître de son adversaire ou s’il réussit à déplacer son propre pion maître sur la case de départ du maître ennemi.

Onitama est un jeu dont le principe est très simple, mais qui n’est pas simple à maîtriser, tout comme les échecs. Il n’y a pas de carte de mouvements cachée, il n’y a pas de lancé de dé. Rien n’est laissé à la chance et la seule partie aléatoire est la pioche des cinq cartes de mouvements en début de partie afin de créer un peu de diversité entre les parties. Chaque carte de mouvements indique le point de départ du pion et les cases possibles où il peut se déplacer. Un pion ne peut pas sortir de la grille de 5×5. C’est tout ce qu’il y a à savoir pour pouvoir jouer. Cependant, le vrai niveau de complexité vient des joueurs eux-mêmes. Serez-vous du type à regarder vos deux cartes, en choisir une et la jouer avec un pion en toute simplicité, choisissant ce qu’il y a de mieux pour l’instant? Ou allez-vous prendre le temps de regarder vos deux cartes, visualiser les possibilités qu’elles offrent pour chaque pion, observer la carte neutre au centre de la table pour analyser les nouvelles possibilités de mouvements pour vos pions une fois bougés et ayant la nouvelle carte en main? Ou irez-vous encore plus loin en vous faisant mentalement un plan des mouvements que pourrait également effectué votre adversaire non seulement avec ses cartes, mais avec celle que vous aurez échangée au centre de la table après votre propre tour, puis penser à ce que vous pourrez faire vous-même dans 4 tours avec la carte qu’il pourrait possiblement vous rendre disponible? Vous voyez, le jeu peut se jouer en toute simplicité ou vous pouvez mettre votre cerveau en ébullition (attention: l’ébullition du cerveau peut avoir un impact sur la durée d’une partie).

Que ce soit un jeu apprécié dans sa simplicité ou dans sa complexité, il en demeure un jeu visuellement réussi. Le plateau de jeu est un très joli tapis représentant la salle de combat du temple. Les cartes sont simples, mais efficaces et quand même relevées d’illustrations japonaises avec des paroles de maîtres sur chacune d’entre elles. Les figurines sont aussi simples mais charmantes et le tout est très joli sur la table. La boîte du jeu est elle-même très belle et semblerait à sa place aux côtés de boîtes abritant des bouteilles dispendieuses d’alcool sur une tablette.

Le jeu vient avec 16 différentes cartes de mouvements. Des extensions de jeu peuvent aussi augmenter la diversité de vos parties. En 2017, l’extension Sensei’s path a fait sa sortie, ajoutant 16 nouvelles cartes de mouvements que l’on peut mélanger aux cartes du jeu de base. En 2018 est prévue l’extension Way of the Wind qui ajoutera aussi 2 nouvelles cartes de mouvements (qui étaient précédemment distribuées comme des cartes promotionnelles), mais surtout une nouvelle figurine de l’Esprit du Vent accompagné de ses 8 cartes. Cette extension ajoute une nouvelle dimension au jeu alors qu’une tierce partie, l’Esprit du Vent, est présent dans le temple pendant les combats.

Les cotes de Mike: (sur 10)

Qualité graphique: 8

Qualité des composants: 9

Facilité d’apprentissage: 9

Bon fonctionnement des mécaniques: 9

Appréciation générale: 7

C’est certain que les amateurs de jeu très stratégiques comme les échecs ou les dames devraient bien aimer Onitama. J’ai bien aimé pour ma part, mais il est évident que si vous essayez le jeu pour la première fois, il est peut-être préférable de ne pas affronter un joueur d’expérience. J’ai trouvé la thématique charmante et bien utilisée et je crois que ce jeu s’adresse à un très large public.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article.

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *