Salut les gamers!

Préparez vos billets de train et parcourez de nouvelles routes dans cette nouvelle extension de Ticket to Ride. Peut-être avez-vous l’âme d’un visionnaire et vous préférez vous tenir loin des sentiers battus. Peut-être que vous vous sentez plutôt dans l’ambiance pour partir à la conquête de l’Ouest. Quoi qu’il en soit, vous trouverez bien quelque chose qui vous plaît dans ce sixième volume des “map collection”: Ticket to Ride France.

Nombre de joueurs: 2 à 6 joueurs

Durée d’une partie: 60 à 90 minutes

Public: 8 ans et plus

Créateurs: Alan R. Moon

Éditeurs: Days of Wonder

Sortie: 2017

Ticket to Ride France est une extension du jeu Ticket to Ride et nécessite des éléments du jeu de base afin de pouvoir y jouer. Cette extension est double. Une carte différente est présentée de chaque côté du plateau. On retrouve d’un côté la carte France sur laquelle les joueurs ne trouveront pas les chemins de fer de couleurs comme d’habitude mais des projets pour des routes possibles représentés par des railles de chemin de fer. Dans cette édition, les joueurs doivent prendre des réglettes de chemins de fer de couleur et les déposer sur les railles sur la carte pour concrétiser le chemin qui peut y être fait. De l’autre côté de la carte, on retrouve l’édition Old West sur laquelle les joueurs doivent se choisir une ville de départ et y déposer l’une de leur trois cités. Par la suite, tous les chemins construits par les joueurs doivent obligatoirement touché une ville qui est reliée à leur réseau. Les joueurs ont également la possibilité de déposer leurs deux autres cités pendant la partie. Ces cités servent à voler des points aux autres joueurs lorsqu’ils construisent des routes. Ces deux nouvelles éditions brise les habitudes des joueurs en les amenant sur des concepts différents et nouveaux.

Cette extension vient s’ajouter aux cinq autres volumes présentés dans Ticket to Ride Map Collections Partie 1 et Ticket to Ride Map Collections Partie 2. Dans les livre de règles, il est explicitement dit qu’il est pris pour acquis que les joueurs savent déjà jouer à Ticket to Ride de base, alors je ferai de même et vous parlerez seulement des différences apportées par les deux côtés de cette extension.

Tout d’abord, du côté France on retrouve un fond de carte dans le style vaguement impressionniste pour rappeler l’art des peintres Français du certaine époque. Il est facile de remarquer tout de suite la grosse différence sur cette carte: uniquement les chemins à 1 wagon ont une couleur (à l’exception des chemins gris qui sont bien présents) et le reste n’est que railles qui se chevauchent parfois. Le jeu de base est le même: soit le joueur pioche de nouvelles cartes wagon, soit le joueur joue des cartes wagons pour construire une route, soit le joueur pioche de nouvelles destinations. Cependant, dans cette édition, lorsque le joueur pioche de nouvelles cartes wagons il doit également choisir une des réglettes qui représentent des chemins des différentes couleur possibles, allant de 2 à 5 wagons, et la placer sur l’un des chemins en railles sur le plateau, établissant définitivement que seulement un chemin de cette couleur peut être construit à cet endroit. Lorsqu’un joueur construit ce chemin, il retire alors la réglette et la remet dans la réserve pour ensuite y ajouter ses wagons.

C’est certainement différent de ce que j’avais l’habitude de voir dans Ticket to Ride. Lorsqu’une réglette a été placée (puis remplacée par des wagons), il arrive que ce soit en traversant d’autres chemins de railles. Ces chemins sont alors impossibles à construire et ne seront pas utilisés pendant cette partie. Ce qu’il y a de bien, c’est que ça crée un peu de changement possible sur la carte de partie en partie. Le principe est intéressant, mais il arrive qu’un joueur ne sache pas vraiment quelle réglette il veut placer et il est bien évident que cette étape supplémentaire ralentit un peu le rythme du jeu.

Pour ce qui est du côté Old West, on retrouve une carte beaucoup plus épurée visuellement. Un ensemble de wagons blancs a été ajouté pour permettre à un sixième joueur de se joindre à la partie. Les joueurs reçoivent leurs cartes de destination initiales au début de la partie, puis, choisissent un à un une ville de départ sur laquelle ils posent l’une de leurs trois cités. À partir de là, le jeu se joue comme le jeu de base à quelques exceptions près. Lorsqu’un joueur construit une route, il récolte les points normalement sauf si sa route touche à une cité d’un autre joueur, c’est alors ce joueur qui récolte les points de la route et non le joueur actif. Lorsqu’un joueur construit une route, il a toujours la possibilité de défausser deux cartes identiques de plus afin de déposer une de ses cités restantes sur la ville au bout de la route (si aucune cité n’est présente). Les joueurs n’ont toutefois que leurs trois cités pour la partie et il est impossible de les retirer une fois qu’elles sont placées.

Il existe aussi une variante optionnelle à ajouter du côté Old West qui s’appelle Alvin et qui met en vedette un jeton extraterrestre. Cependant, ce n’est pas compatibles avec l’extension Alvin et Dexter car les règles ne sont pas les mêmes. Dans cette variante, un jeton de Alvin est placé sur la ville de Roswell. Le premier joueur à construire une route qui touche à Roswell prend le jeton de Alvin et le dépose à l’une de ses propres cités et marque 10 points instantanément. Si un autre joueur construit ensuite une route qui touche à une cité qui contient Alvin, il vole le jeton et le place dans une de ses propres cités, marquant lui aussi 10 points. Le joueur qui possède Alvin à la fin de la partie marque un 10 points supplémentaires.

Que ce soit du côté France ou du côté Old West, on retrouve des éléments différents des autres éditions de Ticket to Ride qui donnent des options et des mécaniques de jeu auxquelles les joueurs n’avaient pas été habitués. Cette extension encourage beaucoup plus la confrontation entre les joueurs. Ce n’est pas ma préférence quand il s’agit de Ticket to Ride, mais je peux très bien comprendre que la demande était présente sur le marché et que certains joueurs pouvaient trouver le jeu trop passif. Donc, si vous avez une petite envie de conflit, c’est définitivement l’extension qui viendra combler ce besoin.

J’ai trouvé cependant dommage de constater que bien qu’il est indiqué que le jeu se joue de 2 à 6 joueurs, il n’est pas très agréable d’y jouer à seulement 2 contrairement aux autres éditions. Dans le cas de France, il est trop facile de se rappeler q uelles réglettes ont été déposées par quel joueur et donc on peut bien voir ce que l’adversaire planifie. Dans le cas de Old West, si un des deux joueurs se met à construire des chemins un peu plus rapidement que son adversaire et qu’il réussit à placer ses cités de façon judicieuse, il aura une grande longueur d’avance en forçant son adversaire à lui concéder pleins de points en connectant à ses cités ou de perdre du temps en faisant des détours inutiles. Il s’agit définitivement d’une extension pour laquelle il est recommandé d’être au moins 3 joueurs et préférable même d’être 4 et plus.

Les cotes de Mike: (et des joueurs présents le mardi, sur 10)

Qualité graphique: Mike: 7 / Joueurs: 7

Qualité des composants: Mike: 7 / Joueurs: 7

Facilité d’apprentissage: Mike: 9 / Joueurs: 9

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike: 8 / Joueurs: 7.5

Appréciation générale: Mike: 7 / Joueurs: 7

Ce n’est pas mon extension préférée, mais c’est une question de goût personnel car je ne ressentais pas le besoin d’ajouter de la confrontation de plus dans Ticket to Ride. Visuellement, la carte de la France ne plaît pas à tout le monde. Certains joueurs m’ont mentionné qu’ils n’étaient pas très charmés par le “flou” de la carte. Le côté Old West est plus sobre. Sinon, les réglettes semblent solides et les cartes de destination sont bien jolies. Je crois qu’il vaut la peine de l’essayer pour se faire une idée, même si vous préférez l’aspect plus passif de Ticket to Ride comme moi.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article.

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.