Salut les gamers!

L’honneur. L’honneur sur le champ de bataille, mérité par les faits d’armes, par l’exécution de plans stratégiques, par la victoire sur ses ennemis. En tant que daimyo, général des forces armées, vous devez mener vos hommes au combat et remporter la victoire pour votre clan et ainsi en établir la suprématie sur le royaume de Rokugan. Envahir les provinces ennemies, assurez la défense de vos territoires, prenez soin de maintenir une balance dans vos actions et partez à la conquête des territoires dans Battle for Rokugan!

Nombre de joueurs: 2 à 5 joueurs

Durée d’une partie: 60 à 90 minutes

Public: 14 ans et plus

Créateurs: Molly Glover et Tom Jolly

Éditeurs: Fantasy Flight Games

Sortie: 2017

Battle for Rokugan est un jeu de conquête et de contrôle de territoire. Chaque joueur contrôle les forces armées d’un des sept clans de Rokugan et commence la partie avec le contrôle de la capitale de son clan. Les provinces restantes sont ensuite départagées une par une et contrôlées par les différents joueurs. À chaque tour de jeu, les joueurs doivent utiliser cinq jetons de combat parmi six qui leur sont disponibles, cachés derrière leur écran de jeu. Les jetons sont posés, un à la fois, un joueur à la fois, face cachée, sur le plateau afin de planifier des actions. Lorsque les jetons sont tous posés, ils sont alors tous révélés. Les joueurs procèdent ensuite à la résolution des effets des jetons, gagnent et perdent des territoires, puis défaussent les jetons utilisés. Ceci termine un premier tour de jeu et le jeu se déroule sur cinq tours. À la fin du dernier tour, les points d’honneur sont calculés en fonction des provinces et territoires occupés par les joueurs ainsi que les bonus pour les objectifs personnels s’ils sont complétés et le joueur avec le plus d’honneur remporte la victoire.

Pour essayer de faire simple, Battle for Rokugan est un peu quelque part entre Risk et Smallworld. Il n’y a pas de lancé de dés dans le jeu, chaque clan possède une capacité spéciale et le jeu repose plus lourdement sur la stratégie que sur la chance (mais le facteur chance garde un peu sa place). Une partie à deux joueurs sera très différente d’une partie à cinq joueurs car l’opposition sera beaucoup plus présente. Les joueurs commencent avec moins de provinces dans une partie à cinq joueurs et les confrontations se font avec plusieurs clans et non seulement un clan ennemi.

Au départ, tous les joueurs possèdent les mêmes jetons de combat plus un jeton propre à leur clan. De plus, chaque clan possède une capacité spéciale unique. Donc, à part un jeton spécial, tous les joueurs ont le même potentiel avec leurs jetons de combat. Là où le facteur chance entre en jeu, est lorsque les joueurs piochent leurs jetons de combat pour en avoir six cachés derrière leur écran de jeu. À partir de là, c’est une question de stratégie à savoir de quelle façon les joueurs vont se servir des jetons à leur disposition pour le tour. Je préfère de loin ce type de mécanique de jeu plutôt que de lancer des dés comme dans Risk et peut-être avoir la malchance de sa vie et perdre toutes ses unités qui étaient en nombre supérieur. Au moins, dans Battle for Rokugan, si un joueur planifie une attaque agressive et qu’il n’y a pas de défense suffisante en place pour l’arrêter, il remporte la bataille.

Si un joueur réussit à prendre possession d’un territoire complet, c’est-à-dire toutes les provinces d’une couleur, il obtient la carte de ce territoire. Cette carte peut être jouée une seule fois dans la partie pour obtenir des bonus dans le jeu. De plus, chaque territoire contrôlé donne un bonus de points d’honneur à la fin de la partie. Les joueurs disposent aussi de deux cartes d’éclaireurs et une carte de Shugenja. Les cartes d’éclaireurs permettent de regarder la face cachée d’un jeton ennemi pendant la phase de placement et le Shugenja permet de retirer un jeton ennemi. Ces cartes sont retirées du jeu lorsqu’elles sont jouées. L’ajout de ces différents types de carte ajoute une petite dimension de plus au jeu en apportant des événements rares mais pratiques qui changent momentanément la dynamique du jeu.

Le jeu est tout à fait correct visuellement et au niveau du matériel. Les écrans des joueurs, d’après certains, peuvent avoir trop tendance à ne pas tenir debout mais je n’ai pas eu ce problème personnellement. La carte est bien dessinée. L’iconographie sur les jetons de combat est originale et se distingue bien. C’est un jeu qui mise plus sur la façon de jouer et la profondeur stratégique des mécaniques de jeu plutôt que sur l’aspect visuel. Ceci étant dit, pour les besoin du jeu le tout est quand même réussi et parfaitement fonctionnel. Il est intéressant de retrouver l’explication de chaque jeton de combat sur les écrans des joueurs, mais il aurait peut-être été pratique aussi d’avoir un rappel des étapes de la phase de résolution car les jetons de “raid” sont gérés en premier, puis les “diplomacy” et viennent ensuite les batailles entre les armées.  Au moins, le tableau de référence rapide est présent au dos du livre de règles alors on peut s’y référer quand même assez facilement.

Les cotes de Mike: (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes, sur 10)

Qualité graphique: Mike 7 / Joueurs 8

Qualité des composants: Mike 7 / Joueurs 6.5

Facilité d’apprentissage: Mike 7 / Joueurs 6.5

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 8 / Joueurs 8

Appréciation générale: Mike 7 / Joueurs 8

Pour les amateurs de contrôle de territoire, de conquête et de jeux de guerre stratégiques, c’est vraiment un titre à découvrir. La thématique est très bien utilisée et rappelle les guerres pendant la Japon féodal. Certaines personnes pourront reconnaître les clans et autres références s’ils connaissent déjà le travail de John Wick et d’autres créateurs chez AEG d’où provient Rokugan, un pays fictif utilisé aussi dans les jeux Legend of the five rings, Art of War, Clan War et le jeu de rôle Le livre des 5 Anneaux. Pour ma part, je demeure un plus grand fan de Smallworld qui est aussi un très bon jeu de contrôle de territoire, mais j’ai quand même bien aimé Battle for Rokugan. Petite note: le jeu n’est pas disponible en français pour l’instant.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article.

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.