Salut les gamers!

Petite annonce spéciale! Pour célébrer les 100 premiers articles que j’ai rédigé pour le blogue (oui, ça va bientôt faire 2 ans que je vous livre un article de façon hebdomadaire), j’ai décidé de vous faire un petit top 10 des articles à lire. Que vous soyez un nouveau lecteur qui n’a peut-être pas le temps de lire tous les articles depuis le début ou simplement pour vous rafraîchir la mémoire, ces articles concernent des jeux que je crois être des titres importants à découvrir et qui apportent une belle variété à une bibliothèque de jeux. Donc, sans plus tarder, voici 10 jeux que je vous suggère particulièrement de découvrir. Les titres sont présentés sans ordre précis. J’en profite également pour souligner le superbe travail de ma conjointe qui s’occupe de prendre et de préparer les photos pour mes articles depuis le début, merci.

Sushi Go Party: J’avais couvert le premier Sushi Go et j’avais bien aimé, mais la seconde édition a réussi à relever le jeu encore plus haut en ajoutant de nouvelles mécaniques dans les cartes et permettant d’avoir de la variété au menu d’une partie à l’autre. Définitivement un bon titre pour initier des joueurs au concept de “draft” avec un jeu à la fois drôle, simple et rapide.

 

7 Wonders: Si on parle de jeu de “draft”, on ne peut passer à côté de ce grand classique. Le jeu de base à lui seul possède une belle profondeur en sachant demeurer simple. Il donne l’impression d’être l’évolution “sérieuse” de Sushi Go. Avec pleins d’extensions de jeu disponibles pour vous permettre de faire évoluer vos parties et d’augmenter votre rejouabilité, 7 Wonders saura vous charmer et vous donner envie d’y jouer encore et encore.

 

Dice Forge: Les jeux de dés sont très populaires. En voici un qui élève le concept à un niveau complètement différent. Vous aurez l’occasion d’améliorer vos dés en remplaçant carrément les faces présentes. Un excellent jeu qui donne une belle impression de progression à travers la partie et qui offre quelques options différentes à chaque fois que vous allez y jouer.

 

Lords of Waterdeep: Devenu un classique dans les jeux de placements d’ouvriers, ce titre qui se déroule dans l’univers de Donjons et Dragons est un incontournable. Une belle profondeur de jeu avec pleins d’éléments tout en demeurant facile à apprendre. ll contient un espace de rangement de boîte qui se classe dans les meilleurs que j’ai vu.

 

Tzolk’in: Si les jeux de placements d’ouvriers vous intéressent, il vous faut absolument essayer celui-ci. Non seulement vous devez penser à vous positionner sur les bons espaces d’action pour faire progresser votre partie, mais vous devrez le faire en planifiant votre futur alors que la roue du temps tourne dans ce jeu et fait bouger vos ouvriers. Un nouveau concept qui ajoute une couche de plus à un style de jeu déjà fantastique.

 

Photosynthesis: Dans la catégorie “pensez bien à ce que l’avenir vous réserve”, voici un autre excellent exemple. Ce jeu implémente le principe du déplacement du soleil dans le ciel, donnant un angle d’ensoleillement différent d’un tour à l’autre, forçant les joueurs à penser à l’avance où se trouvera le soleil pour obtenir une source de revenu dans les tours qui viennent. Visuellement un chef d’oeuvre, on aurait le goût de laisser le jeu sur la table comme décoration.

 

Potion Explosion: Probablement la meilleure utilisation de billes à mon avis. Un concept de jeu vraiment original et vraiment simple à comprendre. Il vous rappellera peut-être un peu le principe de Bejeweled puisqu’il faut viser les rassemblements de billes de même couleur. Un jeu tellement sympathique qui se joue si bien entre amis ou en famille.

 

Azul: En demeurant dans les jeux originaux avec des concepts simples et vraiment bien pensés, voici un titre qui doit être découvert. En empruntant des principes qui vous feront penser au placement dans Sudoku, ce jeu est très rapide à apprendre et les tuiles sont jolies. Qu’on y joue rapidement et par instinct ou en prenant son temps et en usant de stratégie, il demeure toujours aussi amusant.

 

Five Tribes: Je crois que je peux le catégoriser comme étant le contraire d’un jeu de placement d’ouvriers, on ne doit pas ajouter des pions mais bien les retirer du plateau. Un excellent jeu de gestion de ressources qui offre une multitude de possibilités pour marquer des points, permettant aux joueurs d’adopter des stratégies différentes. Un incontournable dû à son originalité et à ses mécaniques de jeu tellement bien pensées.

 

Legendary: A Marvel deckbuilding game: Pour terminer ma liste, je vous offre un article sur un jeu qui me tient à coeur et auquel je joue depuis des années sans jamais m’en lasser. Les jeux de cartes évolutifs (deckbuilding en anglais) font partie de mon style préféré. Celui-ci est en plus coopératif et prend place dans l’univers incroyable de Marvel. Il est difficile de toucher plus de cordes sensibles en même temps en ce qui me concerne. (À moins que Rob Daviau décide de s’associer à Upper Deck pour une version Legacy? J’achète tout de suite, prenez mon argent!) Sans plus tarder, assemblez donc une équipe de vos héros préférés et tenez tête aux menaces qui se dressent devant vous dans le jeu de cette semaine: Legendary!

Petite note: Les photos dans cet article comportent des éléments qui proviennent du jeu de base, mais aussi de matériel promotionnel ainsi que d’éléments provenant d’extensions de jeu. Vous ne retrouverez donc pas tout ce qui est présent dans les photos dans le jeu de base uniquement.

Nombre de joueurs: 1 à 5 joueurs

Durée d’une partie: 45 minutes

Public: 14 ans et plus

Créateurs: Devin Low

Éditeurs: Upper Deck Entertainment

Sortie: 2012

Legendary est un jeu de cartes évolutif (ou deckbuilder) coopératif. Les joueurs doivent coopérer pour combattre des groupes de super-vilains qui envahissent la ville et éventuellement faire face à l’organisateur (mastermind) de cette attaque et le battre à 4 reprises. Les joueurs possèdent chacun leur propre paquet de cartes qui sont composés exactement des mêmes cartes en début de partie. À leur tour, les joueurs utilisent les cartes dans leur main pour attaquer des ennemis sur le plateau ou recruter de nouvelles cartes de super-héros présents dans la zone du quartier général. À chaque partie, des ensembles de héros différents sont disponibles et doivent faire face à des vilains différents. Chaque partie possède aussi une carte d’histoire qui spécifie des particularités pour la partie en cours et qui indique une façon spécifique pour les joueurs de perdre. Les joueurs doivent donc réussir à vaincre l’organisateur des vilains à 4 reprises avant qu’une condition de défaite ne se présente.

J’adore les jeux deckbuilding (dans lequel on construit son paquet de cartes en “achetant” de nouvelles cartes pendant la partie). Quand j’ai vu que celui-ci existait (j’en ai vu la présentation dans l’émission “Tabletop” de Wil Wheaton) et qu’en plus il était coopératif, je me le suis procuré sur le champ. Oh que je n’ai pas été déçu! Ce fut un coup de coeur instantané. Je suis également un grand fan de l’univers Marvel alors ça joue certainement aussi dans la balance, mais le principe du jeu en soit est vraiment bien conçu.

Le jeu de base à lui seul offre une belle variété de cartes: 15 héros différents, 7 groupes de vilains différents, 4 groupes d’hommes de main (des vilains moins forts), 4 mastermind (les organisateurs à vaincre) et 11 cartes d’histoire (appelées “scheme” en anglais). Il est donc déjà possible de jouer de nombreuses parties différentes en changeant les ensembles de héros et de vilains, en affrontant différents masterminds et en participant à différents schemes. Des règles optionnelles permettent aussi d’ajuster la difficulté du jeu en modifiant quelques options lors de la mise en place.

Le jeu est simple à comprendre. Il peut sembler compliqué à première vue, mais ce n’est pas le cas. Quelques principes de base se répètent dans différentes situations et il est très facile de s’y retrouver. À la base, il faut savoir que le tour d’un joueur commence en piochant une carte depuis le paquet “vilain”, révélant ainsi soit un vilain (qui s’ajouter à la ville), un civil (qui est capturé alors par un vilain), une carte d’attaque du mastermind ou encore une carte “scheme twist” qui active un effet spécial de la carte d’histoire en jeu. Le joueur joue ensuite les cartes de sa main. À la base, le joueur a besoin d’amasser des points de recrutement (représenté dans une étoile) pour acheter de nouvelles cartes et des points d’attaque (représenté par une marque de griffes) afin d’attaquer les forces ennemies. Lorsque le joueur joue des cartes de super-héros qu’il s’était procuré, il bénéficie des effets spéciaux décrits sur ces cartes. Il arrive parfois que les super-héros possèdent des capacités spéciales optionnelles qui ne sont déclenchées que si une carte d’un certain type a été jouée avant celle-ci. On peut voir ce pré-requis représenté soit par un icône de classe de héro ou d’affiliation à une équipe particulière. Les achats ou les attaques doivent être complétés en un seul tour, on ne peut pas payer une nouvelle carte ou endommager un ennemie sur plusieurs tours. Il n’y a pas vraiment de règles plus compliquées que cela dans le jeu de base.

Si vous aimez Legendary et que vous souhaitez avoir plus, sachez que plusieurs extensions de jeu sont parues à travers les années. Il existe de petites et de grandes extensions. Les petites ajoutent habituellement 5 nouveaux héros, 2 nouveaux groupes de vilains, 2 nouveaux mastermind et 4 schemes. Quelques petits principes de jeu sont parfois introduits (comme les infinity stones dans l’extension Guardians of the Galaxy) et quelques mots clés sont ajoutés au fonctionnement du jeu. Les grandes extensions ajoutent une quantité appréciable de cartes: plus de 10 nouveaux héros, au moins 6 nouveaux vilains en plus de nouveaux hommes de main, au moins 4 nouveaux mastermind, au moins 8 schemes et bien souvent de nouvelles sortes de cartes et de nouveaux principes de jeux sont introduits. De quoi ajouter encore et encore à vos parties et à la rejouabilité de Legendary. Au moment de la rédaction de cet article, il y a déjà 5 grandes extensions sur le marché (et 1 de plus de prévue cette année) ainsi que 7 petites extensions sur le marché (aussi 1 de plus de prévue cette année). Donc, beaucoup…beaucoup de cartes à ajouter à votre collection.

Le plateau du jeu de base est fonctionnel, bien qu’il ne soit pas le plus tape à l’oeil. Les cartes des héros sont toutes exactement pareilles pour chaque héro. Le dessin est bien entendu satisfaisant, ce sont des personnages de Marvel après tout. Ce qui est intéressant dans les extensions de jeu, c’est justement la variété dans les dessins des cartes de héros. Ce qui ajoute beaucoup de valeur au niveau visuel.

Les cotes de Mike: (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes, sur 10)

Qualité graphique: Mike 8 / Joueurs 7.5

Qualité des composants: Mike 8 / Joueurs 7

Facilité d’apprentissage: Mike 8 / Joueurs 7.5

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 8 / Joueurs 8

Appréciation générale: Mike 9.5 / Joueurs 8.5

J’adore. Tout simplement. La plupart des gens que je connais qui ont essayé le jeu l’ont aussi beaucoup aimé. Certaines personnes m’ont rapporté avoir eu une première expérience moins satisfaisante, ayant eu l’impression que la partie qu’ils ont joué s’était déroulée beaucoup trop facilement. Il est important de savoir que la composition des cartes de la partie, soit le choix des héros, vilains, mastermind et scheme, peuvent influencer grandement si la partie sera plus facile ou difficile. Le hasard fait aussi que les cartes sont piochées dans un ordre qui est parfois favorable pour les joueurs, mais parfois déplorable.

Le seul gros point négatif: le jeu n’existe qu’en anglais en ce moment. Bien que ce ne soit pas un problème pour moi, il vous faut donc au moins une personne qui est à l’aise en anglais autour de la table pour pouvoir traduire les capacités spéciales des cartes aux autres joueurs. Heureusement, puisqu’il s’agit d’un jeu coopératif vous pouvez tous voir les cartes sans être désavantagés.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

1 commentaire

Christiane Perreault · 14 mai 2018 à 3 h 45 min

Merci pour cet article exceptionnel et tous ceux passés, c’est un site très intéressant, un très beau travail de nous présenter ces jeux avec photos à l’appui et nous donner le goût de jouer encore et encore! A la prochaine Mike!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *