Salut les gamers!

Il y a plus de 100 ans, de géants humanoïdes, appelés Titans, sont soudainement apparus et se sont mis à attaquer et à dévorer les êtres humains sur leur passage. Personne ne sait d’où ils viennent, mais ils semblent dépourvus de conscience et ne semblent intéressés qu’à une seule chose: manger la race humaine. Ce qui reste de l’humanité s’est réfugié dans des villes entourés de murs haut de 50 mètres afin de se protéger des Titans. Plus de 100 années se sont écoulées et la plupart des habitants n’ont jamais été confrontés aux Titans, bien à l’abris derrière les murs. Soudainement, un Titan colossal est apparu et a réussi à détruire une partie du mur Maria, laissant s’infiltrer des Titans qui se sont mis à dévorer la population. Il vous revient, en tant que soldat, de repousser cette attaque et d’abattre un Titan qui est en route vers la réserve de la ville. Incarnez votre personnage préféré aux côtés de vos amis et attaquez-vous à cet envahisseur ou prenez plutôt le contrôle du Titan et apportez la destruction sur votre passage dans ce jeu asymétrique: Attack on Titan: Le Dernier Rempart.

Nombre de joueurs: 2 à 5 joueurs

Durée d’une partie: 30 minutes

Public: 14 ans et plus

Créateurs: Antoine Bauza et Ludovic Maublanc

Éditeurs: Cosmic Games et Edge Entertainment

Sortie: 2017

Attack on Titan: Le Dernier Rempart est un jeu de dés semi-coopératif, ou asymétrique. Un ou plusieurs joueurs incarnent des héros de la série animée sur laquelle est basé le jeu et travaillent en coopération pour combattre et tenter de terrasser un Titan qui fait assaut sur la ville et sa population. Un autre joueur, quant à lui, incarne ce Titan et doit soit réussir à tuer un héro, dévorer la population de citoyens ou détruire les canons sur les tours. À chaque tour de jeu, le Titan choisi des cartes d’action de sa main qu’il place sur la table. Les joueurs lancent ensuite leurs dés autant de fois qu’ils le souhaitent pour tenter d’obtenir les faces qu’ils désirent afin d’accomplir leurs actions, mais chaque fois qu’ils obtiennent un visage de titan ils doivent remettre ce dé au joueur Titan. Lorsque les joueurs décident de conserver les dés lancés, le Titan utilise les dés qui lui ont été remis pour activer ses actions spéciales. Les dés sont ensuite remis aux joueurs qui peuvent à nouveau tenter de les lancer pour obtenir des faces utiles. Ensuite, le Titan active ses deux cartes d’action et les joueurs tentent de les annuler avec leur dé. Une fois cette étape terminée, les héros accomplissent leurs actions en fonction de leurs dés restants. Si les héros réussissent à blesser suffisamment le Titan et à utiliser une carte tactique d’exécution, ils tuent le Titan et gagnent. Si à n’importe quel moment du jeu le Titan réussit à faire perdre son dernier point de vie à un héro, à dévorer le dernier citoyen ou à détruire le dernier canon, il remporte la partie.

J’étais très heureux de pouvoir faire l’essai de ce jeu. Je suis un fan de la série “Attack on Titan” et je suis un fan du créateur de jeu Antoine Bauza (7 Wonders, Takenoko, Ghost Stories, Samurai Spirits, Tokaido, Hanabi et bien d’autres). J’avais donc très hâte de voir comment allait se dérouler une partie. Lorsqu’un jeu est coopératif ou semi-coopératif et qu’il y a “Antoine Bauza” écrit sur la boîte, on peut généralement s’attendre à ce que ce sera très difficile de gagner la partie pour les joueurs du “bon” côté. La première fois que nous avons testé le jeu, la réputation semblait bien tenir le coup alors que le Titan a pu dévorer les citoyens sans aucune difficulté. Les parties suivantes par contre étaient bien différentes. En 3 autres parties, le Titan a été complètement battu. Je me suis rendu compte que le jeu était avant tout un jeu de dés et de chance plutôt qu’un jeu d’aventure et de stratégie.  Si les joueurs sont chanceux et ne lancent pratiquement pas de faces de titan, ils vont l’emporter. Si la chance veut que le Titan se retrouve avec beaucoup de dés à chaque tour, l’avantage est de son côté.

Du côté visuel, le jeu est vraiment intéressant. L’élément principal est sans contredit le Titan de 40 cm de haut qui se dresse sur la table. Une tour à assembler en 3D sur laquelle sont juchés des canons lui fait ensuite face et les joueurs n’ont malheureusement pas le bonheur d’avoir chacun leur petite figurine de personnage mais tout de même un jeton qui les représente. Les dés de chaque héro sont gros et de bonne qualité. On retrouve 4 fiches de Titan différentes accompagnées de leurs paquets de cartes d’action et pour les joueurs il y les fiches de tactiques et un choix de 8 personnages différents. Le tout est illustré avec les dessins de la série. L’art est très fidèle à la l’oeuvre d’origine et les fans seront comblés.

Les parties de Attack on Titan sont très rapides et peuvent bien souvent prendre moins de 30 minutes. D’un côté, ça permet aux joueurs de faire plusieurs parties et de faire une rotation à savoir quel joueur incarne le Titan. Par contre, il peut arriver que la partie se termine et vous demeurez sur votre faim, l’impression que c’est passé beaucoup trop vite. Soit les héros ont tranquillement fait leur chemin jusqu’à la nuque du Titan (son point faible) pour l’exécuter ou le Titan a dévasté les forces alliés sans trop de riposte. Dans les deux cas, vous aurez peut-être le sentiment qu’il manquait de suspense dans les échanges et que la partie semblait plus aller dans un sens unique et non avoir assisté à une bataille ou tout est possible et dans laquelle les revirements sont multiples.

Les mécaniques de base fonctionnent bien. L’utilisation des dés est bien pensée et le fait qu’ils passent des héros au Titan et reviennent au héros est très intéressant. Certains aspects donnent l’impression que la partie peut être trop facile pour les joueurs. Le Titan ne possède pas une somme énorme de points de vie (bien qu’il peut se guérir) et il est seul à combattre plusieurs héros. Le potentiel de ses actions dépend surtout des jets de dés des héros. Les déplacements des héros sont aussi un peu trop faciles car ils peuvent se déplacer du sol au premier niveau de la tour et du premier niveau ou second niveau de la tour en un seul déplacement par palier, ce qui leur permet d’accéder aux parties supérieur du Titan assez facilement. Il n’y a d’ailleurs pas beaucoup d’avantages à se tenir sur les paliers 1 et 2 (aux jambes du Titan). J’ai pourtant l’impression que puisque le jeu est en grande partie influencé par la chance, changer certaines règles pour rendre le jeu plus difficile pour les héros pourrait avoir un effet de bombe si lors d’une partie les jets de dés sont le moindrement malchanceux et que le Titan domine totalement.

Les cotes de Mike: (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes, sur 10)

Qualité graphique: Mike 8 / Joueurs 8

Qualité des composants: Mike 8.5 / Joueurs 8

Facilité d’apprentissage: Mike 8 / Joueurs 9

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 6.5/ Joueurs 7

Appréciation générale: Mike 6.5 / Joueurs 7

Je dois l’avouer, j’étais prêt à tomber en amour avec le jeu et ce n’est malheureusement pas arrivé. Comprenez bien que je ne crois pas que le jeu est mauvais, mais qu’il est présentement dans un état ou la balance est plus facilement en faveur des héros, bien que ce soit imprévisible car c’est une question de chance. Je ne refuserais pas d’y rejouer, car l’impact visuel est vraiment intéressant et le fonctionnement du jeu demeure amusant, mais je n’ai pas eu le coup de coeur escompté.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *