Salut les gamers!

Au début du 3e siècle, Ying Zheng, l’Empereur de Chine, ordonne la construction de l’armée de terre cuite pour célébrer la gloire infinie de la dynastie Qin. Afin d’obtenir du prestige auprès de l’Empereur, menez une équipe d’ouvriers et d’assistants afin de modeler ces statues qui tiendront encore debout plus deux mille ans plus tard. Vous devrez faire vite, saurez-vous vous distinguer de vos adversaires en complétant le plus de travaux? C’est ce que vous verrez dans le jeu de cette semaine: Xi’an: L’armée de Terre Cuite.

Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs

Durée d’une partie: 30 à 60 minutes

Public: 14 ans et plus

Créateurs: Marco Legato et Francesco Testini

Éditeurs: Matagot

Sortie: 2017

Xi’an est un jeu de placement d’ouvrier et de gestion de cartes. Le jeu se déroule sur 6 tours de jeu, chaque tour étant composé de 2 phases. Les joueurs participeront donc à un total de 12 phases de jeu avant la fin de la partie. Chaque joueur dispose d’un paquet de 24 cartes d’ouvriers. À chaque tour, les joueurs doivent piocher 4 cartes ouvriers, en sélectionner deux pour la première phase du tour et deux pour la deuxième phase du tour. L’une des deux cartes est utilisée seulement pour déterminer l’ordre de jeu alors que l’autre carte indique ce que le joueur obtient comme ressource ou comme bonus de jeu. À chaque phase, le joueur doit également placer un de ses deux jetons maîtres-bâtisseurs sur l’une des quatre tuiles d’action possibles. Pour obtenir des points de prestige, les joueurs doivent modeler de nouvelles statues sur le plateau, peindre des statues neutres, fabriquer des pièces d’équipement et construire leur mausolée. À la fin des 12 phases, le joueur avec le plus de points de prestige est déclaré vainqueur.

Les avis sont partagés par rapport au visuel de ce jeu. Certains joueurs ne sont d’accord avec aucun des choix esthétique faits pour le jeu. Moi, personnellement, je suis d’accord pour dire que le choix des couleurs très pastel et très ordinaire pours les joueurs n’est pas très plaisant à l’oeil, mais j’ai trouvé que le reste des éléments étaient tout à fait corrects. Les cartes de joueurs ne sont pas des chefs d’oeuvres mais sont appropriées pour les besoins du jeu. Il est vrai que les dessins représentant les minéraux utilisés pour les pigments de couleur ont un peu trop l’air d’être des pierres précieuses, mais au moins ils permettent de comprendre d’un coup d’oeil à quelles couleurs se rapportent ces pigments.

Petit intermède éducatif: L’armée de terre cuite a été complètement oubliée à travers les années et c’est en 1974 qu’elle fut redécouverte par hasard alors que des fermiers creusaient un puit sur des terres. À une profondeur de 15 mètres, il sont tombés sur une tête en terre cuite et une pointe de flèche en bronze. La découverte fut rapportée aux autorités qui envoyèrent une équipe d’archéologues. Environs 7000 statues ont été découvertes dans cette armée.

Une fois passé par-dessus le visuel du jeu, on retrouve une mécanique de jeu bien pensée dans laquelle les joueurs se doivent d’effectuer des choix tout au long de la partie. Parmi les cartes ouvriers jouées, il faut toujours n’en choisir que la moitié qui pourront fournir au joueur des ressources et des bonus de jeu. C’est donc avec stratégie, bon sens et un soupçon de chance que les joueurs devront faire au mieux avec les cartes qui seront dans leurs mains à chaque tour. En seulement 12 phases, les joueurs ne pourront pas accomplir tout ce qu’ils voudront dans tous les secteurs du jeu et leurs décisions sont donc importantes et auront un impact sur leur pointage en fin de partie.

Bien que j’apprécie énormément les jeux dans lesquels le rythme est plutôt lent et permet aux joueurs de s’établir et de construire leur jeu comme ils le désirent, j’aime aussi beaucoup ce type de jeu qui donne une restriction de temps qui se fait bien sentir. Le type de jeu dans lequel on doit faire au mieux avec ce qui nous est donné mais dans lesquels on a toujours l’impression de vouloir en faire plus. Gardez à l’esprit que ce n’est pas un type de jeu qui plaît à tous les joueurs. Certaines personnes n’aiment pas du tout avoir l’impression d’être toujours pressées dans leurs décisions de jeu et d’avoir le sentiment qu’il leur manque toujours quelque chose pour compléter tous les objectifs qu’elles s’étaient fixé. Ces joueurs ne trouveront peut-être pas Xi’an aussi intéressant que moi.

Le jeu possède une bonne valeur de rejouabilité. Le plateau principal où se trouvent les statues est divisé en trois sections et ces sections sont comblées au hasard en début de partie avec quatre configurations possibles par section, donnant des positions de base pour les statues neutres et les bonus de ressources différentes à chaque partie. Les paquets des joueurs sont également mélangés au début de chaque partie et les joueurs devraient donc toujours se retrouver avec des choix différents à faire pour leur tour. Pour terminer, les tuiles d’action sont aussi mélangées en début de partie, changeant les possibilités de placement des maîtres-bâtisseurs car des limites existent en fonction du nombre de joueurs.

Les cotes de Mike: (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes, sur 10)

Qualité graphique: Mike 7 / Joueurs 6

Qualité des composants: Mike 7 / Joueurs 6

Facilité d’apprentissage: Mike 7 / Joueurs 7

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 8 / Joueurs 7.5

Appréciation générale: Mike 8 / Joueurs 7

J’ai beaucoup aimé Xi’an pour les choix qui doivent être effectués en cours de partie, pour la restriction de temps que l’on voit passer rapidement et pour le simple fait que c’est un type de jeu de placement d’ouvriers, ce qui implique qu’il y a donc plusieurs aspects à tenir en compte pendant la partie. Si vous voulez un jeu qui se joue sur le long terme et dans lequel vous allez vous fabriquer votre mécanique qui roule et qui génère des ressources, ce n’est définitivement pas ce jeu que vous recherchez. Si vous aimez par contre prendre des décisions nécessitant des sacrifices et devoir ajuster votre stratégie en cours de route, vous aimerez probablement ce que Xi’an a à offrir.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *