Salut les gamers!

L’océan est calme et le soleil brille haut dans le ciel. Les vagues ne sont brisées que par l’irruption de quelques mammifères marins qui font surface de temps à autre. Tout semble serein. Nul ne se doute que dans les profondeurs des eaux, deux équipages de sous-marins ennemis s’agitent et se livrent une guerre sans merci. Vous faites partie de l’un de ces équipages et chaque instant compte. Avec vos coéquipiers, vous devez charger vos systèmes, trouver le sous-marin ennemi et le couler rapidement et avant que votre propre position ne soit découverte dans Captain Sonar.

Nombre de joueurs: 2 à 8 joueurs

Durée d’une partie: 45 à 60 minutes

Public: 14 ans et plus

Créateurs: Roberto Fraga et Yohan Lemonnier

Éditeurs: Matagot

Sortie: 2016

Captain Sonar est un jeu d’équipe et d’action. Deux équipages s’affrontent dans une guerre entre leur deux sous-marins. Les membres d’une équipe sont assis côte à côte d’un côté de la table alors que l’autre équipe leur font face. Des panneaux séparent les deux équipes et assurent que leurs fiches demeurent cachées à la vue de l’équipe adverse. Chaque joueur joue un rôle précis sur le sous-marin: capitaine, opérateur radio, premier lieutenant ou ingénieur. Le capitaine décide de la direction des déplacements du sous-marin ainsi que de l’activation de ses systèmes lorsqu’ils sont disponibles. Il assure la responsabilité d’assurer une bonne communication avec chacun des membres de son équipage et de prendre des décisions. Le premier lieutenant s’occupe de charger les différents systèmes du sous-marin et de garder la trace des frappes ennemies effectuées sur le sous-marin. L’ingénieur doit gérer le bris constant de différents systèmes sur le sous-marin et tenter de compléter des circuits de réparation pour garder les systèmes disponibles lorsque nécessaires. L’opérateur radio, quant à lui, doit écouter ce que l’équipe adverse fait et prendre des notes, tentant d’identifier la position de l’ennemie sur la carte ainsi que les emplacements possibles ou des mines explosives pourraient avoir été déposées. La première équipe qui réussi à faire subir un total de quatre points de dégâts au sous-marin adverse l’emporte.

Pour commencer, il faut comprendre une chose: bien que le jeu se joue techniquement de 2 à 8 joueurs, il est préférable d’être 6 ou 8. À 8 joueurs, chaque personne ne doit se soucier que d’un seul rôle, ce qui est plus facile. Heureusement, le jeu peut se jouer en deux modes: soit en temps réel ou en mode tour par tour. Pour une première partie, surtout pour un groupe de moins de 8 joueurs, je suggère de commencer par le mode tour par tour qui permet de comprendre le fonctionnement des différents rôles et comment le jeu fonctionne sans subir le stress et l’urgence du mode en temps réel. Ceci étant dit, à quelques exceptions près, je crois que la plupart des joueurs vont préférer passer ensuite au mode temps réel et la frénésie qui vient avec.

Le jeu peut sembler complexe dans son ensemble à première vue, mais il suffit de se rappeler que chaque joueur ne doit gérer qu’une partie du fonctionnement, soit celle qui touche son rôle sur le sous-marin.  Chaque rôle est bien expliqué dans le livre de règlements. Le capitaine aura certainement le rôle le plus sollicité car toutes les communications sont dirigés vers lui, alors n’hésitez pas à élire un capitaine qui est plus à l’aise pour s’adapter à différentes situations et qui possède une bonne concentration. C’est un rôle tout indiqué pour les joueurs qui aiment relever des défis. Le premier lieutenant est intéressant à jouer pour planifier les actions avec le capitaine et charger les systèmes en conséquence et par ordre de priorité. L’ingénieur se voit confier la tâche de s’assurer que le sous-marin et ses systèmes demeurent en bon état de marche. Faire le bon choix lorsqu’il faut endommager des systèmes pour compléter des circuits de réparation et s’assurer que l’information concernant les systèmes à réparer soit bien comprise par le capitaine est crucial. Le rôle d’opérateur n’est pas à sous-estimer, car trouver le sous-marin ennemi n’est pas une mince tâche mais elle est essentielle si l’équipage espère pouvoir porter des attaques avec succès.

Que ce soit en mode tour par tour ou en mode temps réel, le principe de fonctionnement du sous-marin est le même. La seule différence est qu’en tour par tour, une équipe complète une action, puis l’équipe adverse procède également lorsque la première équipe a terminé. En temps réel, les équipes ne s’attendent pas et vont aussi vite, ou lentement, qu’elles le souhaitent pour réaliser leurs plans. L’action d’une équipe est assez simple: le capitaine annonce un déplacement dans une direction (nord, sud, est ou ouest) et trace son trajet sur sa carte. À l’annonce du déplacement, le premier lieutenant charge un système d’un cran à son choix. En même temps l’ingénieur brise un système dans la section appropriée (nord, sud, est ou ouest) et tente de compléter les circuits d’auto réparation. Pendant ce temps, l’opérateur de l’autre équipe note le trajet lancé par le capitaine et voit où sur la carte le sous-marin peut se situer et relaie l’information à son propre capitaine.

L’équipe dispose de différents systèmes sur leur sous-marin. Pour l’offense, le capitaine peut lancer une torpille qui peut se déplacer de 1 à 4 points sur la carte ou déposer une mine dormante dans un espace autour de son propre sous-marin. Un coup direct de l’une de ces deux armes provoque 2 points de dégâts alors qu’un coup indirect (à 1 espace de distance) provoque 1 point de dégât. Pour aider à situer l’ennemi, le capitaine et le premier lieutenant peuvent utiliser un drone qui oblige le capitaine de l’autre équipe à révéler dans quel secteur se trouve son sous-marin à ce moment précis. En plus du drone, l’équipage possède un scan sonar qui oblige le capitaine adverse de donner deux informations de son choix, soit la ligne, la colonne ou le secteur et une de ces informations doit être vrai et l’autre fausse. Pour terminer, le sous-marin dispose d’un système de déplacement silencieux qui peut être déclenché pour effectuer un déplacement à l’insu de l’équipe adverse.

Captain Sonar contient plusieurs cartes d’océan différentes pour permettre une variété dans les parties. Certaines cartes possèdent beaucoup d’îles tandis que d’autres sont plus des aires ouvertes. Les parties sont déjà différentes à chaque fois puisque les capitaines choisissent les emplacements de départ de leurs sous-marins, mais avoir des cartes différentes en plus ajoute certainement une belle rejouabilité. Tous les cartons des joueurs sont plastifiés, ce qui permet d’écrire directement dessus avec les feutres effaçables fournis avec le jeu. C’est très pratique car les joueurs passent leur temps à écrire et à effacer.

Les cotes de Mike: (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes, sur 10)

Qualité graphique: Mike 7 / Joueurs 9

Qualité des composants: Mike 7 / Joueurs 9

Facilité d’apprentissage: Mike 8 / Joueurs 9

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 8 / Joueurs 9

Appréciation générale: Mike 7 / Joueurs 9

Une extension de jeu est sortie en 2017 qui s’appelle Captain Sonar: Upgrade One qui ajoute de nouveaux scénarios, de nouvelles armes et une nouvelle façon de jouer les rôles de capitaine et d’opérateur radio. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de l’essayer et je n’en sais donc pas plus. Captain Sonar est un jeu très intéressant pour un bon groupe d’amis. À jouer dans un environnement dans lequel il n’y a pas trop de bruits environnants mais dans lequel il est acceptable de faire du bruit et de parler fort afin que les joueurs puissent bien s’entendre. Bien entendu, vous aurez également besoin d’une table suffisamment longue pour accueillir 4 joueurs en ligne de chaque côté avec les séparateurs au milieu de la table, attention aux tables rondes car les équipes ne doivent pas voir les fiches adverses.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *