Salut les gamers!

Aimeriez-vous plonger dans la Grèce Antique? Soyez transporté à cette époque lointaine où le peuple érigeait des temples en l’honneur des dieux qui veillent sur eux. Guidez vos travailleurs et faites les gravir les marches de temples sur l’île de Santorini.

Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs

Durée d’une partie: 20 minutes

Public: 8 ans et plus

Créateurs: Gordon Hamilton

Éditeurs: Roxley

Sortie: 2016

Santorini est un jeu de stratégie abstraite. Les joueurs contrôlent des travailleurs. À son tour, un joueur déplace l’un de ses travailleurs, puis construit un étage de temple sur une case autour de ce travailleur. Si le temple en question comporte déjà 3 étages, le joueur y ajoute un dôme, le complétant et le rendant impossible à traverser. Un travailleur qui se déplace peut le faire sur le même étage, monter d’un seul étage ou descendre du nombre d’étages qu’il souhaite. Le premier joueur à faire grimper un travailleur sur un temple de trois étages (mais sans dôme) remporte la partie. Des cartes de pouvoirs des dieux peuvent aussi être données aux joueurs afin de leur ajouter des capacités spéciales et ajouter de la diversité au jeu. Une extension de jeu appelée “Golden Fleece” est sortie en 2017, ajoutant de nouvelles cartes de dieux, de héros mythologiques et un nouveau jeton qui ajoute des pouvoirs.

C’est le genre de jeu qui s’explique vraiment en 30 secondes. Le joueur choisit un de ses travailleurs, le déplace, construit. Son tour est terminé. On passe au suivant. Le premier qui se déplace sur un 3e étage gagne. Simple, non? Chaque joueur possédant deux travailleurs, il peut décider de ne jouer qu’avec un seul ou avec les deux, mais n’en utilise qu’un par tour. Les joueurs peuvent tenter de se nuire en ajoutant des étages sur les temples autour des travailleurs ennemis et les rendant trop hauts pour être atteints. Le type de stratégie et le style de jeu change en fonction du joueur.

Les illustrations sur les cartes sont très jolies et le plateau est correct. Une base de plastique a été ajoutée pour élever le plateau de jeu, donnant vraiment une impression d’île, ce qui ajoute un certain cachet visuel mais qui peut rendre le rangement un peu moins pratique dans la boîte par la suite. Les étages sont travaillées et en plastique, démontrant des fenêtres et des petits escaliers. Il y aurait encore de la place à amélioration et les temples auraient pu être encore bien plus riches en détails ou en textures, mais elles sont quand même déjà beaucoup mieux que les pièces de bois lors du premier lancement du jeu en 2004.

Le jeu à la base est prévu pour se jouer à 2 joueurs. Détail qui est rappelé à plus d’une occasion dans le livret de règles. Ceci étant dit, il est possible aussi d’y jouer à 3 joueurs, puisqu’il y a 3 paires de travailleurs, ainsi qu’à 4 joueurs en équipe, chaque équipe contrôlant une paire de travailleurs. Ce n’est pas inscrit dans les règles, mais puisque c’est possible d’y jouer à 3 joueurs individuels, vous pouvez donc aussi y jouer à 6 joueurs en équipe suivant les mêmes principes que le jeu à 4 joueurs. Quoi qu’il en soit, c’est un jeu qui se joue rapidement. Une partie peut être terminée en aussi peu de temps que 5 minutes ou sinon peut s’étirer jusqu’à 30 minutes si vous jouez des stratégies plus à long terme ou que les joueurs réussissent toujours à se bloquer.

Les cotes de Mike: (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes, sur 10)

Qualité graphique: Mike 8 / Joueurs 7.5

Qualité des composants: Mike 7 / Joueurs 8

Facilité d’apprentissage: Mike 9 / Joueurs 9

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 8 / Joueurs 8

Appréciation générale: Mike 6 / Joueurs 7.5

Je m’attendais à vraiment aimer Santorini en lisant les règlements (qui sont très courts et très bien écrits) et j’ai été un peu déçu de voir que je n’ai pas accroché. C’est peut-être dû aux cartes de pouvoir qui ont été utilisées ou à la disposition initiale des personnages sur le plateau, mais j’ai trouvé que le fonctionnement du jeu était trop simple pour le niveau d’élaboration du matériel, comme si les créateurs avaient voulu ajouter de la valeur à un petit jeu en le faisant passer pour un plus gros.  C’est peut-être simplement moi qui manque de perspective et j’y donnerai probablement une autre chance un de ces jours car les opinions à propos de Santorini sont variées et certains joueurs l’adorent. Pour le peu de temps nécessaire à apprendre le jeu (et honnêtement, vous savez pratiquement déjà y jouer si vous venez de lire cet article) et à faire une partie, je ne peux faire autrement que de recommander aux joueurs de l’essayer pour s’en faire une opinion. Je crois quand dans un cadre de jeu familial il a définitivement sa place.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *