Salut les gamers!

Vous connaissez le classique jeu de dominos. Vous connaissez probablement Kingdomino (surtout si vous lisez tous mes articles, sinon vous pouvez suivre le lien pour ce jeu). Maintenant, prenez à nouveau part au développement des différents domaines et participez à la construction d’un royaume non pas digne d’un roi, mais d’une reine dans Queendomino.

Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs

Durée d’une partie: 25 minutes

Public: 8 ans et plus

Créateurs: Bruno Cathala

Éditeurs: Blue Orange

Sortie: 2017

Queendomino est un jeu indépendant de son prédécesseur Kingdomino qui en reprend les fonctionnements de base, soit de placer des plaquettes de différents domaines pour construire un royaume formant une grille de 5×5 dans lequel vous devez rassembler des couronnes pour marquer des points. Ce nouveau jeu ajoute cependant de nouveaux principes de jeu tel que les chevaliers qui vous permettent de percevoir des impôts pour renflouer vos coffres, des tours pour vous attirer la faveur de la princesse, de nouvelles tuiles de bâtiments qui s’ajoutent sur les domaines de chantiers et qui offrent de nouvelles façons de marquer des points de victoire. Et surtout, il faut prendre garde au dragon qui menace de retirer certaines tuiles. Le jeu se termine encore lorsque les joueurs ont terminé de construire leur royaume en utilisant un nombre de tuiles proportionnel au nombre de joueurs.

Bien qu’un peu plus complexe que son prédécesseur, Queendomino demeure un jeu simple et facile à comprendre pour tous les joueurs. Le placement des tuiles se fait tout aussi simplement. Un nouveau domaine s’ajoute au jeu: les chantiers. Ces emplacements de tuile rouges permettent d’y ajouter une tuile de construction devant être achetée au marché. Les constructions coûtent entre 0 et 5 pièces d’or en fonction de leur emplacement sur le marché (celles qui sont là depuis plus longtemps coûtent moins cher). Lorsqu’une construction est ajoutée au royaume d’un joueur, elle procure parfois des gains immédiats tels que des chevaliers ou des tours, ainsi que des points de victoire ou une nouvelle façon de marquer des points de victoire en rapport avec des éléments du royaume du joueur.  

Les chevaliers tant qu’à eux permettent d’obtenir plus de pièces d’or en percevant des impôts lorsqu’ils sont ajoutés sur une tuile qui vient d’être ajoutée au royaume. Le chevalier rapporte alors une pièce d’or par case de domaine connectée et du même type que celle sur laquelle il a été posé. Des tours sont parfois ajoutées aux tuiles et le joueur avec le plus de tours obtient la faveur de la princesse, ce qui diminue le coût d’achat des constructions et ajoute une couronne dans le plus grand royaume de ce joueur à la fin de la partie.

Puisqu’il y a plus de matériel dans Queendomino, le tour d’un joueur est fait en plus d’étapes précises que dans Kingdomino. Le joueur commence par prendre la tuile qu’il avait réservé au tour précédent et l’ajoute à son royaume. Un ou deux chevaliers peuvent alors être ajoutés à la tuile pour percevoir des impôts, mais c’est une étape optionnelle et le joueur peut bien décider de conserver ses chevaliers pour plus tard. Ensuite, si un chantier est disponible dans son royaume, le joueur peut se procurer une construction au marché et l’ajouter à son royaume. Cette étape est aussi optionnelle et le joueur peut ne pas être tenté par les constructions offertes et attendre un tour subséquent pour s’en procurer une. Le joueur peut ensuite, s’il le souhaite, dépenser une pièce d’or pour faire sortir le dragon de sa tannière, à condition qu’il y soit encore, pour l’envoyer sur une construction du marché et la sortir du jeu. Le joueur termine son jeu en réservant une nouvelle tuile pour le prochain tour. L’ordre des étapes est important car il pourrait avoir une influence sur le jeu s’il était mal exécuté. Ceci étant dit, c’est tout de même de petites étapes rapides et le jeu ne s’en retrouve pas encombré.

Les cotes de Mike (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes, sur 10)

Qualité graphique: Mike 8.5 / Joueurs 7.5

Qualité des composants: Mike 8 / Joueurs 8

Facilité d’apprentissage: Mike 9.5 / Joueurs 9

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 9 / Joueurs 8.5

Appréciation générale: Mike 8.5 / Joueurs 8

J’ai beaucoup aimé les éléments de jeu ajoutés à Queendomino. Je trouve que ça ajoute une belle profondeur à un jeu (Kingdomino) qui était déjà très bien pensé et très amusant. Il peut être joué tout seul mais il est aussi possible de combiner les deux jeux permettant à quatre joueurs de construire des royaumes de 7×7 ou de jouer jusqu’à 6 joueurs en s’en tenant à des royaumes de 5×5. Il y a aussi une variante permettant de jouer à 8 joueurs en équipes de 2 qui semble très intéressante. Certaines personnes ont le sentiment que Queendomino remplace Kingdomino, mais personnellement je trouve que les deux jeux sont tout aussi pertinents et j’aime encore autant Kingdomino même si j’ai essayé Queendomino et je possède d’ailleurs les deux. Ce sont de très beaux jeux, accessibles à un public très large et lorsque vous posez les deux boîtes côte à côte vous remarquerez une jolie continuation dans le paysage.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *