Salut les gamers!

Vous avez peut-être déjà rêvé d’être un agent secret. Voilà votre jour de chance! Qu’est-ce qui vous ferait plaisir? Voulez-vous faire partie du KGB? Ou de la CIA? À moins que vous ne soyez un de ces hippies qui ne veulent que démontrer à l’Autorité qu’ils sont libres et que rien ne les atteint? Utilisez les différents agents pour découvrir l’identité des autres joueurs et tentez de faire gagner votre groupe, mais sans dévoiler votre allégeance, c’est… Secrets.

Nombre de joueurs: 4 à 8 joueurs

Durée d’une partie: 15 à 35 minutes

Public: 10 ans et plus

Créateurs: Bruno Faidutti et Eric M. Lang

Éditeurs: Repos Productions

Sortie: 2017

Secrets est un jeu de party, d’espions, de bluff et de partenariat. Chaque joueur reçoit un jeton d’identité secret lui indiquant s’il fait partie de la CIA, du KGB ou s’il est un hippie indépendant. Un jeton additionnel est placé au centre de la table, face cachée aussi. À son tour, un joueur choisi en secret une carte d’agent parmi deux tirées au hasard et révélées à tous. Il offre ensuite cette carte, face cachée, à un autre joueur. Si le joueur accepte la proposition, il prend la carte qui lui est offerte, la retourne face visible et en applique l’effet. Si la proposition est refusée, c’est le joueur qui offrait la carte qui doit la retourner devant lui et en appliquer l’effet. Chaque carte d’agent vaut un certain nombre de points et si un joueur se retrouve avec deux exemplaires faces visibles de la même carte il doit les retourner faces cachées et ces cartes valent 0 points. Chaque carte possède un effet ayant généralement un impact sur les jetons d’identité, permettant de les déplacer ou de les révéler. À la fin de la partie, déclenchée par un certain nombre de cartes devant un joueur, les équipes de CIA et KGB additionnent leurs points et l’équipe avec le plus haut score gagne…sauf si un hippie autour de la table réussit à obtenir le moins de points parmi les scores individuels des joueurs, dans lequel cas le hippie gagne tout seul.

Dans la panoplie des jeux d’identités et de bluff, je commence à en apprécier de plus en plus grâce à des titres réussis comme celui-ci. J’apprécie généralement moins les jeux d’espions et de bluff dans lesquels il y a peu d’interactions palpables entre les joueurs et que notre opinion ne peut donc se baser uniquement que sur les paroles des autres joueurs. Ce que j’ai particulièrement apprécié de Secrets est qu’il est possible avec certaines cartes d’agents de prendre connaissance de certains jetons et donc de pouvoir suivre, au moins en partie, le déplacement de certaines allégeances. Ça devient un jeu de mémoire, de stratégie et d’interactions. C’est d’autant plus intéressant que les allégeances peuvent changer pendant la partie puisque certaines cartes d’agents permettent d’échanger son jeton avec celui du milieu ou d’échanger des jetons entre certains adversaires. Cela peut créer des revirements de situation très intéressants.

Le contenu de la boîte est très simple et très efficace. Il y a les jetons d’identité, soit 4 CIA, 4 KGB et 2 Hippies. Les jetons sont d’une très bonne qualité, un gros plastique solide avec du poids et non seulement des petits jetons de cartons qui peuvent voler sur un coup de vent. Il y a les cartes d’agents qui viennent en une variété de 8 personnages différents, tous avec des capacités différentes et un certain pointage. Les illustrations sont faites dans un style BD très bien choisi. Il y a également les aides de jeu qui rappellent les capacités des 8 personnages. Le seul élément un peu moins au point serait peut-être le plateau au centre de la table qui représente encore une fois les 8 personnages et dont on se sert avec les deux petits jetons de flèches pour identifier les 2 personnages qui peuvent faire partie de l’offre pendant ce tour-ci. Le carton est plutôt mince et le plateau glisse trop sur la table. Il aurait été préférable avoir quelque chose d’un peu plus épais, mais ce n’est qu’un petit détail.

La dynamique du jeu peut être très différente en fonction du groupe de joueur avec lequel vous êtes. Pour commencer, ce n’est pas tout le monde qui aime les jeux dans lesquels la communication peut être clé alors il faut s’assurer que les joueurs soient prêt à vivre cette expérience. Ensuite, le nombre de joueurs peut aussi faire un gros changement. Une partie à seulement 4 joueurs est beaucoup plus facile à suivre et la plupart des joueurs auront tôt fait de comprendre qui fait partie de quelle équipe même si au départ ils ne connaissent que leur propre allégeance. Plus il y a de joueurs autour de la table, plus il peut devenir difficile de suivre la trace des allégeances des autres, ou même parfois de la sienne. Afin de permettre que le jeu soit un peu plus facile, il est prévu que les joueurs obtiennent plus d’informations en fonction du nombre de participants. Comme par exemple voir son jeton d’allégeance ainsi que celui de son voisin de droite à partir de 5 joueurs. Il est cependant très possible de jouer une partie avec pleins de joueurs en ne connaissant que sa propre identité, ce qui ajoute un peu de défi.

Les cotes de Mike, sur 10: (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes)

Qualité du graphisme: Mike 8.5 / Joueurs 8.5

Qualité des composants: Mike 8.5 / Joueurs 8.5

Facilité d’apprentissage: Mike 8.5 / Joueurs 8

Fonctionnement des mécaniques de jeu: Mike 9 / Joueurs 7

Appréciation générale: Mike 8.5 / Joueurs 5.5

Les opinions des personnes avec qui j’ai pu essayer le jeu étaient partagées. Tous s’entendent pour dire que l’apparence du jeu est fort agréable et qu’il est assez facile d’apprendre à y jouer. Cependant, le concept de choisir entre deux cartes à son tour mais non pour se l’approprier mais pour l’offrir à un autre joueur (mais qu’il est possible qu’elle nous revienne) a demandé à quelques joueurs d’observer quelques tours avant de pleinement le maîtriser. Au niveau de l’appréciation, certains l’ont adoré et certains ne l’ont pas aimé du tout, très rares étaient ceux qui se trouvaient entre les deux. Pour ma part, j’ai trouvé que c’était un jeu qui faisait rayonner sa catégorie et je recommande fortement de l’essayer.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *