Salut les gamers!

La fabrication du vin est une industrie captivante. Gérer un vignoble n’est cependant pas de tout repos. Il faut gérer les plans de vignes, gérer les stocks de raisins et de vins, le matériel pour les traiter et tout ça en s’assurant d’avoir assez de ressources pour pouvoir tout financer. Prenez le contrôle de votre propre vignoble et tentez d’en faire le plus prospère de la région dans Viticulture Édition Essentielle.

Nombre de joueurs: 1 à 6 joueurs

Durée d’une partie: 45 à 90 minutes

Public: 13 ans et plus

Créateurs: Morten Monrad Pedersen, Jamey Stegmaier et Alan Stone

Éditeurs: Matagot

Sortie: 2017 (2015 pour la version en anglais)

Viticulture Édition Essentielle en français est tout nouveau mais son prédécesseur en anglais est sorti en 2015. Les deux éditions reprennent les éléments du jeu Viticulture paru en 2013 et y ajoutent des éléments de l’extension Tuscany parue en 2014. Viticulture est un jeu de placement d’ouvriers dans lequel les joueurs sont propriétaires de leur propre terre sur laquelle ils établissent un vignoble. Trois ouvriers, trois parcelles de terre, un pressoir et une petite cave à vin sont à la disposition de chaque joueur au début de la partie. Avec l’aide de leurs ouvriers et de visiteurs saisonniers, les joueurs devront planter des vignes, ramasser les raisons, les transformer en vins et les vendre. La construction de nouvelles structures s’avère utile, et parfois essentielle, pour assurer le bon rendement de son vignoble. Lors d’un tour de jeu, les joueurs commencent au printemps en choisissant leur ordre de jeu et le bonus qui lui est rattaché pour l’année à suivre. En été, les joueurs peuvent utiliser leurs ouvriers pour procéder à des actions comme obtenir des carte de vignes ou planter celles-ci, utiliser des cartes de visiteurs saisonniers d’été ou vendre des raisins. À l’automne, les joueurs obtiennent une ou des cartes saisonniers additionnels. Puis, en hiver, les joueurs peuvent utiliser les ouvriers qu’il leur reste pour procéder à des actions comme vendanger leurs champs, transformer des raisons en vins, compléter des commandes pour obtenir des points de victoire ou utiliser des visiteurs saisonniers d’hiver. À la fin d’un tour, et donc d’une année, les raisins et vins de chaque joueur prennent de la maturité, les joueurs récupèrent leurs ouvriers et possiblement de l’argent et ils se préparent pour le tour suivant. Le premier joueur qui arrive à 20 points de victoire amorce la fin de la partie.

Les joueurs évoluent autant sur le plateau central, qui comprend les emplacements d’action pour les ouvriers, que sur leur plateau personnel représentant leur vignoble. Sur leur plateau, les joueurs retrouvent leurs terrains sur lesquels ils posent leurs cartes de vignes. À travers le plateau, on retrouve des structures qu’il est possible de construire pour obtenir des bonus dans la partie. Certaines structures sont nécessaires, comme la treille et la tour d’irrigation pour la culture de certaines vignes ou comme une moyenne ou une grande cave pour y entreposer de meilleurs vins, alors que d’autres donnent des bonus lors de certaines actions, comme obtenir un point de victoire à chaque fois qu’une vigne est plantée grâce au moulin. Chaque structure à construire possède son propre jeton de bois de la forme appropriée, ce qui ajoute du charme aux éléments du jeu. En parlant de jolies pièces, les demie-sphères en verre pour marquer les raisins et les vins sont vraiment un bon choix pour garder un beau visuel de notre plateau.

À première vue, le jeu peut avoir l’air intimidant du fait que les plateaux des joueurs sont chargés et qu’il y a beaucoup d’emplacements sur le plateau central et que le tout est accompagné de beaucoup de pièces dans le jeu. Cependant, on se rend rapidement compte que tout a été bien pensé et que chaque pièce ou illustration est bien à sa place. Le plateau central est en fait divisé en deux pour séparer les actions d’été et d’hiver et se gère donc très bien. On se retrouve rapidement à travers le jeu et on y comprend bien l’utilité de différents espaces. Il n’y a pas non plus une grande variété d’icônes à apprendre et il est donc assez facile de les reconnaître rapidement.

La thématique est très bien utilisée à travers le jeu et les mécaniques de jeu sont bien pensées et fonctionnent de façon assez fluide. Il est normal d’avoir toujours l’impression de ne pas pouvoir accomplir autant d’actions qu’on le souhaiterait durant son tour, c’est un sentiment classique des jeux de placement d’ouvriers. Tout comme pour les autres jeux de ce genre, les stratégies seront différentes d’un joueur à l’autre et il y a quand même quelques façons de marquer des points de victoire. Les débuts de parties sont un peu différents d’une fois à l’autre puisque les joueurs reçoivent une carte “mama” et une carte “papa” qui leur donne des ressources de départ différentes à chaque fois.

Les cotes de Mike, sur 10: (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes)

Qualité du graphisme: Mike 7 / Joueurs 8

Qualité des composants: Mike 8 / Joueurs 7.5

Facilité d’apprentissage: Mike 8 / Joueurs 7

Fonctionnement des mécaniques de jeu: Mike 9 / Joueurs 8.5

Appréciation générale: Mike 8.5 / Joueurs 8

J’ai vraiment adoré Viticulture Édition Essentielle. Je suis un fan de jeux de placements d’ouvriers alors ça influence mon opinion. Si vous n’aimez pas ce type de jeu d’avance, n’espérez pas un miracle. Des extensions de jeu sont parues en 2013 et en 2016, mais je n’ai pas eu la chance de les essayer. Cependant, la version “édition essentielle” ajoute déjà des éléments de l’extension Tuscany qui ajoutent du bon matériel au jeu de base Viticulture. Cette édition possèdent même un mode de jeu solo qui comprend un paquet de cartes utilisées uniquement dans ce contexte. Je n’en ai pas fait l’expérience personnellement, mais le mode semblait être bien pensé et il y avait même une version de jeu “campagne en solo” pour les plus mordus.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *