Salut les gamers!

La plupart des gens connaissent les bons vieux dominos. Ces jolies petites plaques, plus souvent utilisées debout, les unes à la suite des autres, pour ensuite les faire tomber en succession et donnant un effet visuellement très satisfaisant. Il ne faut pas oublier qu’à la base, ces plaques étaient une forme d’outil de divertissement comme les cartes à jouer et les dés, permettant une variété de jeux. Vous avez maintenant la chance de reprendre le principe des dominos et d’y ajouter une dimension différente en tant que seigneur souhaitant construire son royaume à partir de nouvelles parcelles de terres. Saurez-vous faire les meilleurs choix pour étendre vos secteurs et amasser suffisamment de couronnes pour leur donner de la valeur? Venez le découvrir dans le jeu de cette semaine: Kingdomino.

Nombre de joueurs: 2 à 4 joueurs

Durée d’une partie: 15 à 20 minutes

Public: 8 ans et plus

Créateurs: Bruno Cathala

Éditeurs: Blue Orange

Sortie: 2016

Kingdomino est un jeu qui mélange l’utilisation classique des dominos, en remplaçant les parties numérotées par des parcelles de terres, et le principe de développement de royaume. Il tient son nom d’un jeu de mot en anglais: “kingdom” voulant dire royaume, collé au mot “domino” donne “kingdomino” qui est donc un royaume fait de dominos. Il nous vient du très populaire créateur de jeu qui est derrière d’excellents titres comme Five Tribes, 7 Wonders, en collaboration sur Abyss, Kanagawa, Yamataï et Madame Ching pour n’en nommer que quelques-uns. Chaque joueur est un seigneur souhaitant étendre son royaume autour de son château. Les joueurs font leur choix parmis des tuiles de terrains disponibles et doivent les joindre à leur plateau en s’assurant qu’au moins un des deux côtés de terrain touche à un terrain du même type déjà en place dans le royaume. L’ordre des tours de jeu est déterminé d’après les choix des joueurs, car lorsqu’ils récupèrent la tuile qu’ils ont choisi (typiquement parmi 4 tuiles) ils choisissent immédiatement leur tuile pour le tour suivant. Les tuiles étant placées dans un certain ordre, c’est cet ordre qui est utilisé pour déterminer l’ordre du tour des joueurs dans la manche qui suit. La partie se termine lorsque les joueurs ont passé les tuiles et terminé leur royaume en une grille de 5×5.

Petit intermède éducatif: Les dominos sont originaires de la Chine et existent depuis presque 1000 ans et peut-être un peu plus. La première mention écrite de ces pièces de jeu provient d’un texte de Zhou Mi, de la dynastie Yuan, qui parle de marchands en ayant fait la vente pendant le règne de l’Empereur Song Xiazong entre 1162 et 1189. Les dominos modernes sont apparus en Italie au 18e siècle. On suppose que des missionnaires Italiens ont rapporté le jeu en Europe suite à un voyage en Chine.

Voilà un excellent exemple d’un petit jeu à la fois simple, bien pensé, amusant, rapide et dont le matériel est de très bonne qualité. Partant du principe de base des dominos, ce jeu apporte une dimension supplémentaire très intéressante dans son principe de construire les plus grandes étendues continues possible de certains terrains en y amassant également autant de couronnes que l’on peut. Le pointage final étant le nombre de case d’un type de terrain continu multiplié par le nombre de couronnes présentes. On peut difficilement demander plus simple comme principe de jeu.

Tout en demeurant très simple, le jeu laisse de la place pour la pensée stratégique. Lorsque le joueur prend la tuile qu’il avait sélectionné au tour précédent, il voit déjà les tuiles disponibles pour le tour suivant, lui permettant de bien réfléchir au placement de sa tuile dans son royaume non seulement en fonction de ce qui s’y trouve déjà, mais aussi d’après les tuiles offertes et donc ses options futures. Malgré cela, le flot du jeu demeure quand même assez rapide et une partie ne dure pas bien plus que 20 minutes.

Pour ce qui est du visuel, c’est tout simplement magnifique. Les tuiles des terrains sont bien épaisses et solides. D’un côté on retrouve les dessins des terrains qui sont, encore une fois, simples mais efficaces et appropriés pour le type de jeu. De l’autre côté, on retrouve un merveilleux fini bois avec la numérotation des cases (qui permet de les placer dans un certain ordre lorsqu’on les pioche pour la prochaine manche). Le tout est recouvert d’un fini lustré qui n’a peut-être pas plu à tout le monde mais qui m’a semblé, personnellement, ajouter une touche très classe et qui leur donnait un petit je ne sais quoi. Comme quoi ce n’est pas parce qu’un jeu est petit et avec peu de composants qu’il ne peut se démarquer esthétiquement. On retrouve même des créatures fantastiques sur certaines tuiles, ce qui est vraiment rigolo. C’est une excellente valeur de jeu pour le prix de vente (environs 25$).

Les cotes de Mike (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes, sur 10)

Esthétique: Mike 9 / Joueurs 8

Facilité d’apprentissage: Mike 9.5 / Joueurs 9

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 9 / Joueurs 9

Appréciation générale: Mike 8.5 / Joueurs 8

Il n’y a pas grand chose d’autre à dire à propos de Kingdomino, car tout peut se résumer à: c’est très beau, c’est très facile à comprendre, c’est très rapide et amusant à jouer. Il vaut définitivement la peine d’être essayé. Excellent choix pour terminer la soirée avec un dernier petit jeu ou pour combler un petit 20 minutes d’attente. Se joue aussi bien à 2 joueurs qu’à 4. Je n’ai pas essayé à trois joueurs, mais je crois qu’il s’y prête très bien même si on voit moins de tuiles sortir à la fois. Il existe également des règles optionnelles pour un jeu plus grand (7×7) à deux joueurs et des bonus de points possibles. Un second jeu est sorti cette année, Queendomino, qui est complètement indépendant de Kingdomino et qui offre des mécaniques de jeu différentes, mais qui permet aussi de mélanger les deux jeux pour faire des grilles de 7×7 à 4 joueurs ou jouer jusqu’à 6 joueurs en s’en tenant aux grilles de 5×5.

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81

 


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

1 commentaire

Christiane Perreault · 22 septembre 2017 à 16 h 13 min

Salut Michel,
C’est tout à fait le style de jeu que j’aime et en plus les parties sont courtes et le jeu n’est vraiment pas dispendieux, ce pourrait
être une idée de cadeau intéressante.
Merci pour la présentation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *