Salut les joueurs!

Avant l’époque de l’industrialisation et de la commercialisation de masse, les choses avaient des valeurs différentes. Lancez-vous dans le marché des épices où ces ingrédients recherchés représentaient une monnaie d’échange importante. Saurez-vous faire des échanges efficaces et rassembler les éléments nécessaires pour répondre aux demandes du marché? C’est ce que vous découvrirez dans Centure La Route des Épices.

Nombre de joueurs: 2 à 5 joueurs

Durée d’une partie: 30 à 45 minutes

Public: 8 ans et plus

Créateurs: Emerson Matsuuchi

Éditeurs: Plan B Games

Sortie: 2017

Century La Route des Épices est un jeu d’économie avec une touche de “deckbuilding”. Les joueurs incarnent des marchands en caravane qui parcourent la “Route de la soie” pour aller marchander des épices dans des contrées éloignées. À chaque tour de jeu, les joueurs peuvent effectuer une action parmi quatre possibles: prendre une carte d’action du marché, jouer une carte d’action de leur main pour générer ou échanger des épices, remplir une carte de points en répondant aux demandes d’épices qui y sont inscrites ou reprendre en main les cartes qu’ils ont joué sur la table. Le jeu s’achève lorsqu’un joueur obtient sa cinquième carte de points (ou sixième à 2 et 3 joueurs) et le joueur avec le plus de points (en combinant les cartes de points, les pièces de monnaie et les cubes restants dans la caravane) est déclaré vainqueur.

Century est un tout nouveau titre qui est sorti cette année et qui nous provient d’un tout nouvel éditeur: Plan B Games. Emerson Matsuuchi est également le créateur du jeu Specter Ops qui a paru en 2015. N’ayant pas beaucoup d’autres titres à son actif pour l’instant, il a certainement frappé fort avec ce nouveau jeu qui fait présentement fureur dans la communauté des joueurs. Qui plus est, ce jeu est le premier d’une trilogie. Les deux autres titres, Century Les Merveilles de l’Est et Century Un Nouveau Monde, feront leur sortie en 2018 et 2019 respectivement. Ces deux jeux seront des jeux autonomes (appelé standalone dans la communauté) mais pourront également tous les trois être mélangés ensemble pour former un plus gros jeu. Voilà un concept qui me charme au plus haut point personnellement et j’ai vraiment très hâte de découvrir ce que cette compagnie nous réserve.

Petit interlude éducatif: Comme mentionné plus tôt, Century La Route des Épices se passe en fait sur la “Route de la soie”, un réseau ancien de routes commerciales entre l’Asie et l’Europe. Cette route tire son nom de la soie qui était la marchandise la plus précieuse à y être transportée. Le début de l’utilisation de ce réseau de routes avec l’Ouest remonte à plus de 2000 ans.

Le jeu est magnifique. Les cartes sont d’une bonne qualité aux illustrations dans un style très bien choisi. De petits bols sont fournis pour accueillir les cubes en quatre couleur représentant les épices. Pour couronner le tout, les pièces de monnaie sont réellement en métal et on ne peut s’empêcher d’avoir un petit sentiment “deluxe” en les manipulant ou en entendant le cliquetis des pièces qui cognent ensemble.

En plus de son apparence très attrayante, le jeu est tout simplement formidable au niveau de la jouabilité. Les règles sont simples et peu nombreuses. Le jeu est donc facile et rapide à expliquer et s’il y a quelque doute que ce soit sur le fonctionnement d’une mécanique de jeu, il est vite dissipé en se mettant à y jouer. Tout est dans la simplicité: une seule action par joueur par tour, quatre options d’actions. Parmi les cartes d’action, on retrouve trois types de cartes différents: des cartes qui génèrent des nouveaux cubes d’épices qui sont pris de la réserve et ajoutés à la caravane, des cartes qui permettent un échange de certains cubes en particulier contre d’autres cubes et finalement des cartes qui permettent d’augmenter des valeurs de cubes en les échangeant pour des cubes de niveau supérieur.

Important: Il y a une subtilité dans les règlements qu’il est facile de manquer ou d’oublier si on en fait la lecture trop rapidement. Pour les cartes d’échange de cubes, il est possible de procéder à l’échange autant de fois que l’on veut si on possède les cubes nécessaires dans notre caravane en une seule action. C’est un détail qui peut changer énormément la façon de planifier ses coups. Prenons par exemple une carte qui échange 3 cubes jaunes pour 3 cubes rouges. Si notre caravane contient 9 cubes jaunes, on peut donc, en déposant cette seule carte, échanger soit 3, 6 ou 9 cubes jaunes pour 3, 6 ou 9 cubes rouges.

Les mécaniques de jeu fonctionnent vraiment bien et sont bien pensées. Lorsqu’un joueur veut prendre une carte d’action du marché, il peut prendre la première carte à gauche gratuitement ou il peut prendre une carte plus à droite dans le marché au coût d’un cube à déposer sur chaque carte par-dessus laquelle il passe pour se rendre à la carte convoitée. Lorsqu’une carte est prise, les cartes sont glissées vers la gauche pour combler le trou et une nouvelle carte est révélée à l’extrême droite. Ceci permet donc un roulement et les cartes qui demandent un coût élevé en cubes au départ finissent par se retrouver vers la gauche du marché et peuvent être obtenues plus facilement. Il est possible aussi qu’une carte à gauche ne soit pas choisie pendant plusieurs tours et se retrouve avec un beau paquet de cubes dessus. Ces cubes sont ajoutés à la caravane du joueur qui décide de prendre la carte et il arrive de voir un joueur choisir cette option plutôt pour les cubes gagnés que pour la carte elle-même. La mécanique de glissement vers la gauche est la même pour les cartes de points car les deux premières cartes à gauche font également gagner respectivement une pièce d’or ou d’argent tant qu’il en reste.

Les cotes de Mike (et des joueurs présents à la partie du mardi au Jeuxjubes, sur 10)

Esthétique: Mike 8 / Joueurs 8

Facilité d’apprentissage: Mike 9 / Joueurs 9.5

Bon fonctionnement des mécaniques: Mike 9 / Joueurs 9.5

Appréciation générale: Mike 9 / Joueurs 9

Century se joue aussi bien à deux qu’à quatre ou cinq. Les parties sont différentes en fonction du nombre de joueurs et de l’ordre dans lequel les cartes apparaissent, permettant parfois d’avoir une bonne série de peu de cartes d’action efficaces en main ou encore d’avoir une grande quantité de cartes forçant parfois plusieurs détours pour obtenir les cubes souhaités. Ceci ajoute à la rejouabilité et permet de vouloir essayer différents types de stratégies. C’est un excellent jeu de gestion de cartes et de ressources.

Je crois qu’il est parfait autant pour les joueurs d’expérience que pour les nouveaux joueurs. Je n’hésiterai pas à le sortir pour le montrer à n’importe qui sans aucun doute que ce sera facile à comprendre et agréable à jouer. De plus, le jeu n’a aucune barrière linguistique puisque les éléments de jeu sont tous en symboles. C’est un gros coup de coeur pour ma part!

Revenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

1 commentaire

Christiane Perreault · 30 juin 2017 à 15 h 37 min

Ce jeu est sensationnel, je l’ai essayé et j’espère avoir l’occasion d’y jouer de nouveau, tout est intéressant, visuellement, ce jeu est très attirant par ses jolies cartes colorées, les couleurs punchées, la qualité des pièces et la statégie du jeu est facile et amusante, c’est un très beau jeu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *