Salut les gamers!

Croyez-vous aux fantômes?  Aux esprits qui hantent le lieu où leur vie s’est éteinte?  Nous connaissons tous des personnes qui y croient et d’autres non.  Des gens prétendent pouvoir entrer en contact avec les morts et communiquer avec eux.  De nombreux films en ont fait leur sujet principal.  Dans le jeu de cette semaine, devenez un médium reconnu qui se présente dans un manoir hanté pour procéder à une séance dans le but d’aider un fantôme à démasquer son meurtrier.  Il vous faudra un bon sens de l’observation et une bonne intuition dans:  Mysterium.

mysterium-setupMysterium est une création de Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko qui est sorti en 2015 sous la bannière de Libellud.  Dans ce jeu coopératif, un joueur incarne un fantôme qui tente de faire découvrir aux autres joueurs, des médiums reconnus, l’identité de son meurtrier, le lieu où cela s’est déroulé et l’arme du crime.  À cette fin, le fantôme envoie des visions, parfois très floue, aux joueurs sous forme de cartes de dessins afin de les aider à deviner le profil des ensembles suspects.  Une première petite extension de jeu est sortie en 2015, Mysterium: Motifs, ajoutant des cartes de motifs aux suspects, lieux et armes. Une première vraie extension est sortie en 2016 et une autre est prévue pour 2017.

mysterium-character

mysterium-weaponLe jeu est fantastique.  Il est beau, il est amusant, on a envie d’y rejouer, le concept est assez simple sans l’être trop.  En fait, la première constatation qu’on peut en faire est qu’il s’agit d’un mélange parfait des jeux Dixit et Clue.  On doit, à l’aide d’indice, retracer les suspects, les lieux et les armes qui ont potentiellement servis au meurtre pour ensuite découvrir le vrai coupable.  C’est très Clue comme but de base.  Pour découvrir tout ça, il n’y a pas de communication directe entre le fantôme et les médiums.  Les indices sont sous formes de cartes représentants des paysages, personnages, formes et couleurs.  Tout est très vague et il y a généralement beaucoup d’éléments sur une seule carte.  Les médiums doivent deviner l’intention du fantôme d’après ces indices pour deviner à quelle carte il fait référence.  C’est la partie qui est très proche de Dixit.

mysterium-final-hourMysterium se déroule dans les années 1920 dans un grand manoir.  Les décors sur les cartes lieux sont bien choisis pour le contexte.  Les cartes de suspects sont aussi très appropriées.  Il y a d’ailleurs un bon nombre de cartes pour les suspects, lieux et armes.  Ceci permet donc de pouvoir rejouer au jeu plusieurs fois sans se retrouver avec les mêmes combinaisons.  J’ai été heureux de constater que tout est tiré au hasard au début de la partie car je craignais qu’il s’agisse d’un jeu avec des scénarios fixes qui ne peuvent plus vraiment être joués une fois que l’on en connaît l’intrigue.  On retrouve le nombre de cartes à utiliser en fonction du nombre de joueurs et du niveau de difficulté choisi dans le livre de règles.  Un grand écran est fourni afin que la fantôme puisse y placer les ensemble de trois cartes à faire deviner pour chacun des joueurs sans que ceux-ci puissent les voir.

mysterium-ghost-setupPour avoir essayer Mysterium depuis les deux côtés du panneau, je peux vous dire que c’est très différent de jouer le fantôme ou jouer un des médiums.  Du côté fantôme, on retrouve donc le panneau qui contient les ensembles de cartes pour chaque joueur. Ceci représente les suspects potentiels dont le fantôme doit se rappeler avec l’aide des joueurs.  C’est plus tard dans le jeu seulement, si tous les ensembles ont été devinés, que les joueurs pourront tenter de deviner le véritable coupable.  En tant que fantôme, le joueur a 7 cartes visions en main.  De ces cartes, parfois vraiment vagues et ne semblant pouvoir aider en rien, le joueur fantôme doit trouver une ou des cartes qui contiennent des éléments pour faire deviner un joueur en prenant soin de ne pas non plus l’amener vers une fausse piste.  Ce n’est pas évident, car le fantôme n’a pas le droit de parler aux joueurs. Les cartes choisies peuvent l’être en fonction des couleurs qu’on y trouve, des formes qu’elles contiennent ou tout simplement d’un élément qui se retrouve aussi sur la carte à faire deviner.  On ne peut qu’espérer que le joueur médium aura compris nos intentions.

mysterium-suspect-visionDu côté médium, ce n’est pas toujours simple non plus.  Bien que le fantôme puisse trouver difficile de trouver une carte vision qui a un rapport avec une carte à deviner, il est encore moins évident d’obtenir cette carte vision et devoir la rattacher parmis toutes les cartes des éléments concernés sans savoir le cheminement de pensée du fantôme.  Heureusement, les joueurs médiums peuvent discuter entre eux pour se conseiller sur les choix à faire.  C’est un moment très intéressant car les joueurs ne pensent pas toujours tous de la même façon et ce n’est pas nécessairement le même élément qui les accroche sur une carte.  Les échanges d’opinion sont donc très profitables et aussi très divertissants.  Il faut cependant faire vite, car il y a un temps limité avant de faire son choix.  Les joueurs médiums possèdent aussi des jetons d’intuition qu’ils peuvent placer sur les choix des autres joueurs pour indiquer s’ils sont d’accords ou non et c’est principalement avec ces jetons d’intuition que les joueurs améliorent leur place sur l’échelle d’intuition, ce qui permet de voir plus ou moins de cartes lors de la phase finale du jeu.

mysterium-clockJ’ai, pour ma part, beaucoup aimé jouer autant fantôme que médium, mais je sais que la partie fantôme qui doit faire des choix pour faire deviner les autres n’est pas attrayante pour tout le monde.  Certains préfèreront être toujours de ceux qui devinent. Le jeu ne se déroule pas à l’infini jusqu’à ce que tous aient bien deviner leurs ensemble.  Les joueurs disposent de 7 tours de jeu complets (représentés par 7 heures sur une horloge) afin de réussir.  À la toute fin, le fantôme choisi un ensemble de suspects et doit choisir 3 cartes seulement dans ses cartes visions, soit une pour le meurtrier, une pour le lieu et une pour l’arme du crime.  Si vous pensiez que c’était difficile de choisir des cartes juste pour un personnage, c’est encore bien pire pour l’ensemble de la fin.  Les joueurs auront alors la chance de voir entre une et trois de ces cartes, d’après l’échelle d’intuition, avant de passer à un vote secret.  Si la majorité ont bien deviné, la partie est gagnée!

mysterium-vision-cardsMysterium se joue de 2 à 7 joueurs et une partie dure entre environs 45 minutes.  Le jeu s’adresse à un public de 10 ans et plus.  C’est très intéressant car beaucoup de jeux qui peuvent se jouer à plus de 6 joueurs sont souvent soit un jeu très léger (de party) super simple et rapide, soit un jeu intense, avec beaucoup d’éléments et qui prend des heures à jouer.  Mysterium est un bel entre deux.  Assez complexe pour avoir l’impression de jouer à un vrai bon gros jeu, mais d’une durée moyenne et pas trop compliqué. Je vous conseille par contre d’être au moins 4 joueurs pour bien tirer profit du jeu.  Les fans de Dixit devraient définitivement apprécier Mysterium, ne passez pas à côté!

mysterium-suspect-and-location-visionRevenez la semaine prochaine pour une autre découverte de jeux! Comme toujours, n’hésitez pas à laisser commentaires, questions et suggestions sur l’article et de cliquez sur l’icône de coeur près du titre (équivalent au “like” de facebook ou le coeur de instagram).

Soyez bon joueur!

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

1 commentaire

Christiane Perreault · 21 février 2017 à 3 h 07 min

Bonjour,
Cela semble un jeu tout à fait pour moi, j’adore tout ce qui est mystérieux, je suis une adepte de tout ce qui touche
les fantômes et médium, alors, je suis certaine que j’apprécierais ce jeu, j’espère avoir l’occasion de l’essayer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *