Salut les gamers!

Beaucoup de jeux se jouent bien à deux, trois ou quatre joueurs.  Il nous arrive pourtant d’être plus nombreux autour d’une table et d’avoir envie de jouer à un bon jeu tous ensemble.  Ceci dit, ce n’est pas parce qu’il y a plus de joueurs qu’on veut nécessairement un jeu qui va durer jusqu’au lendemain matin et bien souvent un plus grand nombre de joueurs est synonyme d’une partie qui dure plus longtemps.  Heureusement, il existe certains jeux qui se jouent tout aussi bien avec peu ou avec beaucoup de joueurs et dont la partie ne s’éternise pourtant pas.  C’est le cas du jeu de cette semaine: 7 Wonders!

7wonders-setup7 Wonders est une création du très talentueux Antoine Bauza, le même créateur qui nous a offert Hanabi, Ghost stories, Tokaido, Takenoko, Samurai Spirit et bien d’autres titres.  Le jeu est sorti en 2010 sous la bannière de Repos Production, éditeur belge avec une collection de jeux impressionnante à son actif.  7 Wonders s’est mérité plus de 30 prix internationaux et a été suivi par quatre extensions officielles du jeu, quelques extensions créées par les fans et un jeu “spin-off” version duel pour deux joueurs qui a, lui aussi, été suivi d’une extension.  Dans 7 Wonders, les joueurs reçoivent chacun des cartes au hasard qui leur permettent de développer leur cité et de construire leur merveille en utilisant une mécanique de “draft”, ce qui implique que les paquets passent donc d’un joueur à l’autre.  Le jeu se déroule en trois phases, appelées âges, et chaque âge offre des cartes différentes.

7wonders-cityPour commencer, il faut bien comprendre la notion du “draft”.  J’ai personnellement découvert cette mécanique dans un autre jeu appelé Sushi go (charmant petit jeu dont je ferai peut-être un article un jour).  Le principe est simple, chaque joueur reçoit un certain nombre de cartes, sept dans le cas de 7 Wonders.  De ces cartes, le joueur en choisit une qu’il désire conserver et la place devant lui face cachée et passe le reste de ses cartes à son voisin.  Lorsque tous les joueurs sont prêts, ils révèlent tous la carte qu’ils ont mis sur la table.  Ensuite, chacun prend le paquet de cartes qui lui vient de son voisin et y choisit une carte qu’il joue face cachée pour ensuite passer le reste des cartes à son voisin encore une fois.  Vous comprendrez donc que plus le jeu avance, moins il y a de cartes disponibles pour faire un choix.  Et oui, il vous arrivera d’avoir une main de départ pour laquelle vous vous direz que vous aimeriez conserver toutes les cartes et il vous arrivera aussi de recevoir les cartes de votre voisin et qu’il n’y a tellement rien d’intéressant que vous vous demanderez ce que vous lui avez fait de mal pour qu’il soit si méchant avec vous…c’est normal, c’est le jeu.  Lorsque les paquets sont complètement joués, c’est la fin de la première phase (ou âge dans le contexte de 7 Wonders).

7wonders-resourcesCe que j’aime de cette mécanique, c’est qu’elle est simple à expliquer à des nouveaux joueurs autour d’une table et elle s’assimile très rapidement.  Puisque tout le monde prend sa décision en même temps, le jeu se déroule donc assez rapidement et le nombre de joueurs n’a pas d’impact.  C’est le même nombre de cartes, le même nombre de tours.  On a le choix de choisir des cartes qui sont bonnes pour nous en se concentrant sur notre cité ou de prendre le temps de regarder ce dont notre voisin a besoin, et surtout ce qu’il n’a pas, et essayer de faire en sorte de ne pas lui laisser de bonnes cartes et de faire d’une pierre deux coups.  Ne vous sentez pas coupable, il vous fera le même coup dans le tour suivant.

7wonders-structuresDans 7 Wonders, un des aspects très intéressants est la façon de faire des points.  Dans bien des jeux, surtout les vieux “classiques”, il y a un seul objectif à remplir.  De nos jours, nombreux sont les jeux dans lesquels plusieurs méthodes pour obtenir des points sont disponibles et 7 Wonders en est un bel exemple.  On peut avoir une stratégie orientée beaucoup sur les bâtiments civiques qui donnent directement des points, on peut aussi avoir une bonne force militaire qui nous donne des points en comparant notre armée à celle de nos voisins ou encore tenter d’être le plus avancé dans les structures scientifiques.  Il y a encore d’autres façons de faire des points dans ce jeu et les joueurs ne sont pas tenus à en faire dans chacune des catégories.  Bien entendu, si un joueur peut à la fois se diversifier et être prospère dans chaque catégorie, c’est idéal, mais chaque joueur peut décider de se concentrer sur seulement quelques aspects du jeu et avoir tous une chance égale d’être vainqueur.  Petit détail fort sympathique, le jeu vient avec un petit bloc de feuilles de pointages sur lesquelles sont séparées chaque façon de faire des points pour en faire un calcul plus facile à la fin de la partie.

7wonders-wonder7 Wonders se joue de 2 à 7 joueurs.  Il y a effectivement une variante deux joueurs qui est incluse dans n’importe quelle boîte récente du jeu, mais je préfère vous avertir que cette variante perd énormément du charme du jeu complet.  L’idéal est donc d’être au minimum 3 joueurs.  Le jeu est tout aussi intéressant avec 3 à 5 ou avec 5 à 7 joueurs.  Je crois que 7 Wonders est très amusant dans tous les cas et que seulement certaines subtilités seront différentes d’après le nombre de joueurs.  Une partie prend environs 30 minutes et le jeu s’adresse à un public de 10 ans et plus.  Il peut être possible d’initier des enfants un peu plus jeune, mais il se peut qu’ils ne saisissent pas toutes les interactions entre toutes les cartes et comment établir sa stratégie de points aussi en fonction de ce que les autres joueurs ont devant eux.  Ceci dit, on parle ici vraiment de la partie plus “stratégique” du jeu et bien des joueurs ne s’en feront pas, peu importe leur âge, et voudront simplement tenter de faire la meilleure cité possible devant eux.  Si jamais vous trouvez l’univers de 7 Wonders intéressant et que vous voulez un bon jeu pour deux joueurs, je vous recommande chaudement de jeter un oeil à la version 7 Wonders Duel qui est aussi fantastique et qui a été un autre coup de coeur pour moi.

7wonders-guildsJ’ai beaucoup aimé découvrir 7 Wonders et je n’hésite pas à le montrer à des amis ou des membres de ma famille, qu’ils soient des habitués de jeux de société ou non.  Le fonctionnement simple et la durée quand même courte d’une partie en font un jeu passe-partout.  Je n’ai pas encore eu la chance d’essayer les extensions, mais c’est définitivement sur ma liste de choses à découvrir.

À la semaine prochaine pour d’autres découvertes! N’hésitez pas à laisser des commentaires si vous avez des questions, pour partager si vous avez aimé ou non ce jeu ou si vous voulez suggérer des titres de jeu pour des articles futur.

Soyez bon joueur!

 

Compte instagram: rmike81


Michel Rondeau

Grand fan de jeux de toutes sortes. On me dit bon vulgarisateur pour présenter des jeux et accompagner les nouveaux joueurs.

4 commentaires

Christiane · 9 septembre 2016 à 18 h 14 min

Ce jeu me semble simple et amusant, j’aime beaucoup le principe des jeux qui se promènent d’un joueur à l’autre l’ayant déjà expérimenté avec Sushi go que j’adore.
Les cartes sont très belles et colorées, j’aimerais vraiment essayer ce jeu.
Merci pour la présentation!

    Michel Rondeau · 24 novembre 2016 à 23 h 46 min

    Effectivement, quelqu’un qui aime Sushi Go devrait en principe aimer aussi 7 Wonders puisque le principe de base est le même avec quelques ajouts.

Alexandre Lussier · 9 septembre 2016 à 21 h 59 min

Toujours un jeu « coup de circuit », peu importe avec qui je joues.
Avec un nouveau play group, c’est toujours avec ce genre de jeu qu’on devrait commencer pour voir qui aime quoi, si le niveau de compétition vs plaisir est le même etc.

Se présente en 30-45 minutes, mais toute partie subséquente ne dure que 15 minutes.

Beaucoup de love.

    Michel Rondeau · 24 novembre 2016 à 23 h 47 min

    C’est effectivement un bon jeu à montrer pour des nouveaux dans un groupe de jeu. Le carton d’aide est très complet et permet à n’importe qui de s’en sortir facilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *